MYTHOMANE

Peut-être que toute ma vie se trouve dans cet album, que tout y est déjà dit. Il paraît qu’on fait toujours le même album, la même chanson jusqu’à ce qu’elle soit bonne. Peut-être y ai-je mis tous les thèmes que je développe encore aujourd’hui…

Etienne (livre Dahodisco de Benoît Cachin)

– novembre 81 : sortie de l’album (produit par Jacno)
–  14 juin 1979 : premières Transmusicales de Rennes, Etienne monte sur scène pour la première fois avec le groupe Entre Les Deux Fils Dénudés de la Dynamo
– entre juin 80 et décembre 83 : plusieurs passages sur scène (voir rubrique premières scènes et concerts)
– 1995 : réédition dans le coffret Pop Zone
– 31 octobre 2011 : sortie dans la Deluxe Remastered Collection
– certifié disque d’or depuis la réédition

ALBUM & TEXTES
Il ne dira pas (Etienne Daho/Thierry Alexandre)
Il ne dira pas, non il ne dira pas / Qu’il a tué son père, sa mère, son frère, ses chats

Il ne dira pas, non il ne dira pas / Que sur son passé il jette un regard las

Il ne dira pas, non il ne dira pas /Que dans les night-clubs, la nuit il fait la nouba / Il ne dira pas, non il ne dira pas / Il se sent si seul qu’il passe de bras en bras

Il ne dira pas, non il ne dira pas / Que pour cet amour il a ce désir là / Il ne dira pas, non il ne dira pas / Que dans ses bras la nuit il pleure tout bas

Il ne dira pas, non il ne dira pas / Un sourire, un geste,  il n’est déjà plus là

Ton cinoche (pour Elli) (Etienne Daho/Frank Darcel)
Qu’est-ce qui se passe dans ta tête, quelquefois / J’aimerais bien être dans ta tête, quelquefois, / C’est pas que je cherche la p’tite bête / Mais pour moi c’est un vrai casse-tête / Il y a de quoi s’y perdre, quelquefois

Faudrait-il que j’incarne le héros de ton choix / Pour que tu daignes enfin poser les yeux sur moi, / Etre Tarzan la banane ou Robinson dans sa cabane / Bogart, James Dean ou pourquoi pas même Dracula

Qu’est-ce qui se passe dans ta caboche, dis-le moi / Mais qu’est-ce qui se passe dans ton cinoche, dis-le moi, / J’attendrais bien jusqu’à demain, debout ou sur un strapontin / Si tu m’expliques le début du film et la fin

Si j’prends une place pour ton cinoche, rien qu’une fois / Afficher complet ton cinoche, m’en veux pas, / Qu’aussi j’en prenne plein la tête / Et c’est dans un fauteuil couchette / Que je verrai la fin du film avec toi

Mes copains (Etienne Daho/Frank Darcel)
Chaque année, galère, un anniversaire / Les années passent, je trépasse / C’est pas vrai, je rêve, l’enfance s’achève / L’adolescence, l’insouciance / Faut que je m’cadenasse mais je ne tiens pas en place / Faut que j’me range mais ça m’démange

J’aimerais tant retenir le temps / J’aimerais savoir s’il y a un plan / Le temps passe et je ne le retiens pas

Faut-il dans la vie être un père, un mari / Se séparer de ses amis / S’enliser dans la nuit et vivre à demi / De morale, de confort, d’ennui / Etre un beauf débile, un paumé servile / Et puis un sinistre imbécile

Oh ! vous mes copains, vous ma bande / Restez-là, je vous le demande / Le temps passe et je ne vous retiens pas

On s'fait la gueule (Etienne Daho/Thierry Alexandre)
Entre nous deux c’est la guerre / Notre histoire qui se traîne par terre / C’est la haine et c’est la bataille / Enfin bref, tous deux on déraille / Pourtant je sais qu’tu m’aimes encore

Nous sommes à couteaux tirés / Ça va finir par éclater / Regards en coin et méfiance / Mal à l’aise et désespérance / Pourtant tu sais qu’je t’aime encore

Il y a de l’eau dans le gaz / Ça m’fait craquer ça te déphase / On s’fait du mal on s’fait la gueule / Je te quitte et tu me laisses seul

Il y a de l’huile sur le feu / Et l’on joue à ce petit jeu / Si tu n’fais pas le moindre signe / Tant pis, fini, point à la ligne / Pourtant je sais qu’tu m’aimes encore

Va-t-en (Etienne Daho)
Va t’en, ferme bien la porte / Va t’en, ferme bien la porte derrière toi

Le jour où je t’ai trouvée là / J’crois pas qu’j’avais la baraka / J’ai été séduit par ton air gavroche / Le chapeau sur un oeil et les poings dans les poches

Mais à qui donc avais-je affaire / Sourire gentil et coeur de fer / Je n’savais pas c’qu’y avait dans ta caboche / Une araignée cruelle mais ta toile s’effiloche

Je tire un trait sur cette histoire / Dépêche-toi il se fait tard / Prends ta valise et ferme bien la porte / Sans larmes ni soupir, que la diable t’emporte

Cow boy (Etienne Daho/Eric Moriniere)
Cow boy, gare son cheval près d’une limousine / Au fond du parking, prend sa carabine / Cow boy, se méfie, se tait, puis d’un coup s’allume / Et raconte l’histoire, d’un cow boy de dix ans / Et si t’en places une, tourne ses yeux clairs, redevient sévère

Les petits garçons rêvent d’aventures / Tant de chemins foulés par leurs chaussures

Cow boy, sort son flingue à eau, bute les cynoques, casse des quenottes / Et après sirote Tequila Sunrise, fume des King Size / Cow boy, elle se débine, belle mexicaine, te fait de la peine / Yeux et cheveux d’ébène, jambes et tailles de reine / A son coeur t’enchaîne, t’as pas eu de veine

Cow boy reprends ton cheval et ta carabine / Complet le parking, tourne donc la page de ton livre d’images / Paysages et voyages, refais tes bagages

Les garçons rêvent de beaux voyages / Puis dorment du sommeil des enfants sages

Hum, c’est si bon, j’écoute encore cette chanson / Elle dit les mots que je te dirais en cette occasion

Hum, je fredonne, dans la chambre vide ma voix résonne / A mes côtés un chat qui déconne et un électrophone

Je remets ce disque encore une fois / Il craque un peu comme un feu de bois / Je l’écouterais bien cent fois

Hum, je frissonne, normal pour une soirée d’automne / A mes pensées soudain j’m’abandonne / Quand sonne le téléphone

Hum, c’est ta voix, je me doutais bien que c’était toi / J’vais te faire entendre une chanson, surtout ne bouge pas

J’mets l’écouteur près du haut-parleur / C’est une histoire de coeur un peu bidon / Tu comprendras si t’es pas trop con

Philtre d’amour et contre-jour / Vagues sur nos corps et sable d’or / Coco, mangue et kiwi, goyave, jus de fruits / Elixir d’amour et fin du jour

Pour magie érotique pour amour exotique

Mais déjà le vent se lève / Et la journée s’achève / Damned, c’est un orage, quittons la plage

C’est un plan maléfique, un plan machiavélique

L’orage tonne et tu frisonnes / La pluie nous bat, viens prends mon bras / Chauds, humides et malsains les nuages soudain / Eclatent avec fureur et tu prends peur

Mon amour exotique mon amour romantique

Allons, derrière la dune et ouvrons le dialogue / J’ai là une pirogue pour toute fortune

Pour magie érotique pour amour romantique

Philtre d’amour et contre-jour / Vagues sur nos corps et sable d’or

Tu dors encore (Etienne Daho/Frank Darcel)
Je m’réveille bleu blanc p’tit jour / J’ai envie de faire un tour / Une petite pluie me réveille / Fraîcheur me désensommeille / Et toi tu dors encore

Les p’tits cafés sont ouverts / S’éteignent les réverbères / Les enfants vont à l’école / Et je remonte mon col / Et toi tu dors encore

Flic flac envie de faire des blagues / Flic flac cloche-pied dans les flaques / Petites gouttes sur le cou / Je m’sens bien un point c’est tout / Et toi tu dors encore

Et je chante sous la pluie / Pas besoin d’parapluie / Tiens arrive le soleil / Change la couleur du ciel / Et toi tu dors encore

Quatre à quatre l’escalier / Je monte te réveiller / La vie est douce parfois / On ne sait même pas pourquoi…

Mythomane (Etienne Daho)
Je m’raconte des histoires à dormir debout / Ma vie n’est pas à se tordre de rire / J’y emploie tout mon temps, pourtant / Et ça ne suffit pas, alors…

Je raconte des histoires à qui veut me croire / J’suis le premier à tomber dedans / Les deux pieds, les deux mains et le reste / Mais ça ne suffit pas, alors…

Je réinvente ma vie, des amours, des passions et des situations / Tu peux dire que je n’tourne pas rond, qu’importe

Je m’raconte des histoires à dormir debout / Ma vie n’est pas à se tordre de rire / Je fais tout pour, pourtant / Et ça ne suffit pas, alors….

DELUXE REMASTERED COLLECTION

disque 1
Il ne dira pas
(remasterisé en 2011)
Ton cinoche (remasterisé en 2011)
Mes copains (remasterisé en 2011)
On s’fait la gueule (remasterisé en 2011)
Va-t-en (remasterisé en 2011)
Cow boy (remasterisé en 2011)
Encore cette chanson (remasterisé en 2011)
L’été (remasterisé en 2011)
Tu dors encore (remasterisé en 2011)
Mythomane (remasterisé en 2011)
Il ne dira pas (single edit – remasterisé en 2011)
Ton cinoche (single alternatif)
On s’fait la gueule (single alternatif)
Il ne dira pas (HF 90 version 2011)
Ton cinoche (HF 90 version 2011)
Mythomane (version 2009)

disque 2
Il ne dira pas (démo 78)
Ton cinoche (démo 78)
Va-t-en (démo 78)
Cow boy (démo 78)
Encore cette chanson (démo 78)
Interlude à la désirade (démo 78)
Sans rire, sans parler (démo 78)
Je t’ai oubliée (démo 78)
Mythomane (démo 78)
Mythomane (K7 démo 78)
Cette histoire (répétitions 79)
Tu dors encore (répétitions 79)
On s’fait la gueule (répétitions 79)
Il ne dira pas (répétitions 79)
Ton cinoche (démo 80)
Cow boy (démo 80)
Cette histoire (démo 80)
Va-t-en (démo 81)
Mes copains (démo 81)
Soleil de minuit (démo 81)
Il ne dira pas (remasterisé en 2011)
Mes copains (remasterisé en 2011)
Va-t-en (remasterisé en 2011)
Encore cette chanson (remasterisé en 2011)
L’été (remasterisé en 2011)
Ton cinoche (live)
Le 8 octobre 1981 (remasterisé en 2011)

« Mythomane »le bien nommé. Premier disque et premiers pieds de nez à l’adolescence et aux étiquettes. Etienne Daho l’utopiste timide, le doux rêveur persuadé qu’il rencontrerait un jour ses idoles. Emballées par Jacno et jouées en compagnie des musiciens rennais qui ont apporté leur contribution au renouveau rock français (avec Marquis de Sade), les chansons de Mythomane naissent à la croisée des genres musicaux. Bien trop inspirées par la new wave pour intégrer la famille de la chanson française et trop amoureuses des ambiances ouatées pour s’affirmer dans le paysage rock, ces chroniques d’une jeunesse romantique revendiquent une triple passion inconditionnelle pour les Stinky Toys, Kraftwerk et le Velvet Underground. Ces dix chansons ouvriront une autoroute pour une nouvelle expression pop à la française.

M. Besse (pour la FNAC)

  • Rock et variétés  (extrait) – Le Monde – 25/01/82
  • Etienne Daho : « Pas d’artifice » – Best – 02/82

PASSAGES TELE

Les enfants du Marquis – « rock à Rennes »
« Cowboy »
TF1 – 06/03/82

Platine 45
« Il ne dira pas »
A2 – 05/05/82

Platine 45
A2 – 25/05/83
Interview d'Etienne Daho au cours de laquelle il invoque ses passages aux Transmusicales de Rennes en 1979 et 1980.
Etienne raconte ses 2 passages aux Transmusicales
TVR (télévision locale rennaise) – 1989

1ères TRANSMUSICALES DE RENNES

14 juin 1979 –  Cité de la Cité
Etienne monte sur scène avec le groupe Entre Les Deux Fils Dénudés de la Dynamo

setlist
reprise de divers standards rocks et improvisations funk
Etienne quitte la scène, sans raison apparente et à la stupeur générale, en plein milieu de sa chanson

ETIENNE DAHO JUNIOR

1979
A l’occasion du concert de soutien à Daniel Paboeuf, pour l’aider à racheter un sax, divers musiciens de la scène rennaise se produisent.
Etienne chante « As tears go by  » accompagné à la guitare par Frédéric Renaud (Les Nus).

25 juin 1980 – Maison des jeunes et de la culture à Rennes

setlist
Il ne dira pas – Ton cinoche – Tu dors encore – Cow boy – Cette histoire commence
Etienne chante seul sur la bande orchestre des maquettes.

2èmes TRANSMUSICALES DE RENNES

18 décembre 1980 – salle de la Cité

setlist
Ton cinoche – Cow boy – Tu dors encore – Il ne dira pas – You really got me

entre 1981 et 1983 : il joue en première partie à la salle de la Cité et à l’Ubu et chante dans divers clubs de Rennes