Menu Fermer

TIRER LA NUIT SUR LES ETOILES – ETIENNE DAHO SHOW

  • 14 février 2023 : sortie du 1er single Boyfriend
  • 21 avril 2023 : sortie vinyle rose (édition limitée) single Boyfriend – Le phare (Délicieux baiser mix)
  • 21 avril 2023 : Le phare, 2e titre dévoilé
  • 9 mai : sortie du 3e extrait Tirer la nuit sur les étoiles (duo avec Vanessa Paradis)
  • 12 mai 2023 : sortie album
  • 8 septembre 2023 : sortie vinyle bleu (édition limitée) single Tirer la nuit sur les étoiles en duo avec Vanessa Paradis
  • du 4 novembre au 22 décembre 2023 : Tour 2023 – Etienne Daho Show
    le message d’Etienne sur Facebook

    HAUT LES COEURS
    Un immense merci à toutes celles et tous ceux qui sont venus nous rejoindre pour monter à bord de cette fabuleuse aventure. Love et merci à toute l’équipe de tournée. Etienne

  • 8 décembre 2023 : sortie édition deluxe Tirer la nuit sur les étoiles – Only for you
  • 15 décembre 2023 : sortie vinyle 45 T de Noël avec toi
    commentaire Fnac

    « Noël avec toi » est l’un des extraits de l’édition Deluxe du nouvel album d’Etienne Daho, « Tirer la nuit sur les étoiles ».
    Le titre, volontiers sensuel et joueur, écrit par le chanteur, est placé sous le signe de sa complicité avec deux des membres du groupe Unloved, Jade Vincent et Keefus Ciancia, compositeurs de la chanson. Le résultat est tout aussi magique, soul et sensuel que dans nos rêves. Cette année Santa Claus revêt l’habit de lumière du parrain de la pop française ! Le 45T est un beau vinyle de couleur rouge grenat comme il se doit. Joyeux Noël ! Tout étincelle….

  • du 11 au 16 mai : Tour 2024Etienne Daho Sow
    le mot d’Etienne au terme du Etienne Daho Show

    LOVE TOUR

    Hier soir le Daho Show dans sa formule d’origine a pris fin au Zenith.
    Une nouvelle aventure commence avec une version plus allégée pour les festivals. Merci à toute l’équipe du Daho Show et merci au public qui nous a fêté tous les soirs. Amour.

    E++++

  • 16 mai : remise du disque d’or de Tirer la nuit sur les étoiles lors de la dernière date du Etienne Daho Show au Zénith de Paris
  • du 19 mai au 31 août 2024 : Summer Tour 24

Les textes sont retranscrits avec la très aimable autorisation d’Etienne. Encore merci à lui.

Tirer la nuit sur les étoiles (duo avec Vanessa Paradis) (Etienne Daho/Christian Fradin - Paul Fradin - Etienne Daho)
Rouler la nuit entière aux portes du désert à la frontière de nos interdits / Surfer sur une mer légère, quand la nuit éclaire nos folies ordinaires, tu m’as dit ouiTirer la nuit sur les étoiles, la nuit nous appartient / Première étreinte au matin pâle, lie ton destin au mienSerait-ce l’odeur du soir qui tombe, l’humeur vagabonde en une seconde je t’ai dit oui, pour danser au bord de ton abîme, elfe à la dérive, mon improbable cime tu m’as dit ouiTirer la nuit sur les étoiles, la nuit nous appartient / Puis au matin metttre les voiles, plus rien ne nous retientViens plus près, tendre est la nuit, à de futures caresses, un doigt sur les lèvres, tu ironises « Suspense » !Tirer la nuit sur les étoiles, la nuit nous appartient / Première étreinte au matin pâle, lie ton destin au mien
Boyfriend (Etienne Daho/Jade Vincent et Keefus Cianca)
Je s’rai ton ami et ton boyfriend aussi / Celui qui guidera ta main pour voir ton chemin s’éclaircirJe serai ton pote, ta dope, ta pharmacopée/  Je serai le cachet qui fond sous la langue pour t’apaiserJe serai tout près, gardant bien mes distances / Ton poison le plus violent, ton fils de joie, ton astre blancJe jouerai à tous les hommes de ta vie / Que j’incarnerai à l’enviJe s’rai ton défi, mais ni ton père ni ton psy / Et lorsque tu dérouilles je serai là pour calmer les embrouillesUne solide épaule, si tu perds le contrôle / Ta machine infernale, ton étalon, la BO de ton filmJe jouerai à tous les hommes de ta vie / Que j’incarnerai à l’envi
Comme deux aimants (Etienne Daho/Jade Vincent - Keefus Ciancia - David Holmes)
Je voulais te blesser, piquer ton orgueil / Dent pour dent oeil pour oeil, c’était n’importe quoi… /  Sauver les apparences, vu les circonstances, prendre de la distance et m’éloigner de toi / Ton SMS dans le trafic : Tu dis qu’tu penses à moi tout le temps… / Les allers, les retours, à l’envers, à rebours / Refaisons le parcours, tu sais qu’elle n’était rien pour moiJe reviens te chercher et dans un commun élan nous sommes attirés comme le seraient deux aimantsFinis les petits jeux, finis les contrejours, les griefs silencieux et les flous dangereux / Finies la comédie et la parodie d’un pseudo paradis, tu sais qu’elle n’était rien pour moiJe reviens te chercher et dans un commun élan, nous sommes attirés comme le seraient deux aimants
Les derniers jours de pluies (Etienne Daho)
Tous deux dressés contre les vents, le ciel fou zébré d’éclairs, empoisonne les sangs de pirates égarés en mer / Lorsque nos extrêmes se frôlent, nos éclats de voix et nos vers, claquent comme des coups de fouets, à l’Alchimiste, à l’UniversIl te reste quelques kilomètres avant qu’tu ne touches mon âme et que cessent les derniers jours de pluies / Il nous reste quelques kilomètres pour voir disparaître un jour peut-être les derniers jours de pluiesLes yeux brillants des soirs de fête et le mal du pays / Le compte est à rebours, jusqu’au bout du bout de la nuit / Premiers rayons éblouissants, aux plus jeunes heures du jour, dessineront tous les contours de nos sihouettes endormies

Il me reste quelques kilomètres avant que je n’touche ton âme et que cessent les derniers jours de pluies / Il nous reste quelques kilomètres  pour voir disparaître un jour peut-être les derniers jours de pluies

Nous aurons le coeur qui cogne, à bouche-à-bouche que veux-tu…

Il ne nous reste que quelques mètres avant que n’se touchent nos âmes et peut-être que cesseront les pluies / Il  ne nous reste que quelques mètres pour voir disparaître un jour peut-être les derniers jours de pluies

Virus X (Etienne Daho/Fred Ventura - Paolo Carlo Gozzetti)
Du haut de St Vincent, les gargouilles nous surveillent / Saint-Malo rose pâle se déplie, se réveille / Jeune flamme orageuse, solitaire, héroïque disperse dans l’océan ses poèmes organiques / L’azur fou de tes yeux m’a lancé un défi et je lèche e sans de cruels ennemis

Nul besoin de me démasquer car je n’ressemble à aucun de tes ex / Nul besoin de me contaminer, de m’intoxiquer par virus X

Ton coeur bat la chamade, zigzague les yeux bandés / J’échappe à l’embuscade, le plus sûr des réflexes serait de vite fait tracer…

Nul besoin de me démasquer car je n’ressemble à aucun de tes ex / Nul besoin de me contaminer, de m’intoxiquer par virus X

Du haut de St Vincent, les gargouilles nous surveillent / Saint-Malo rose pâle se déplie, se réveille

Respire (Etienne Daho/Jean-Louis Piérot - Etienne Daho)
L’homme se consume à tout petits jeux, l’oeil charbon et les paupières en feu / S’anesthésie de poisons sans visage et des chants de sirènes de passage

Le soir progresse et son manteau de givre s’étend sur ses mille visages et il dérive / De séductions survie au grand art de l’esquive, il esquive…

Comme une peau de satin, de serpent, sa mue se dissout dans la nuit d’argent / Les eaux qui flambent vont se disperser et l’aveugler de paillettes d’acier

Lorsque ta vie ne semblera plus t’appartenir, que tu chercheras à t’enfuir, te reconstruire, ouvre grand les bras, gonfle ta poitrine et respire

Bien sûr tous les gens du passé, tous les vampires, chercheront à te retenir, à te salir / Laisse un pur oxygène lentement t’envahir et respire

Dresse-toi dans le ciel bleu clair de Paris / Les drapeaux hissés flottent haut et irradient / Les cloches à toute volée vont retentir, laisse un pur oxygène lentement t’envahir et respire RESPIRE RESPIRE !!!!!

L’homme se consume à tout petits jeux, l’oeil charbon et les paupières en feu, s’anesthésie de poisons sans visage et des chants de sirènes de passage

Le chant des idoles (Etienne Daho/Paul Fradin - Christian Fradin - Etienne Daho)
Lorsque la machine infernale finalement s’est tue et quand cette nuit spectrale tu arpentes les rues que souille le sang noir et pourpre des soldats inconus / Tu te sens comme un acrobate à un fil suspendu, échappant aux crocs des chacals et des balles perdues / Sur ton coeur une vierge rouge protège les vaincus

Sur des rythmes hypnotiques s’consolent les fanatiques, dans les vapeurs d’alcool, les romances frivoles des idoles / L’histoire est amnésique twistent les fanatiques, flottent les banderoles, aux chants de leurs idoles

Tout au long de sa vie apprendre à danser sans tomber et dans cette nuit de métal mourir pour ses idées / Tu es une cible idéale, fourbu mais délivré

Sur des rythmes hypnotiques s’consolent les fanatiques / Dans les vapeurs d’alcool, les romances frivoles des idoles / L’histoire est amnésique pogotent les fanatiques, flottent les banderoles, aux chants de leurs idoles

Au son glorieux des coups de feu, l’aube hérissée de cris hante tes jours et tes nuits / Le coeur en berne, l’âme pliée en deux, il te reste un défi, ailleurs recommencer ta vie

Le phare (Etienne Daho/Mona Testa)
C’est comme un tremblement subtil dans l’air pur / Ta lueur d’un lundi d’été, une brûlure, un délicieux baiser, une morsure, un pacte secret

Ce sont de merveilleux moments où l’on sait / Ces instants où nos yeux, flèches d’acier, comme deux fleurets blancs, se sont croisés, avant d’échanger

C’est comme un phare dans le soir, c’est comme un voeu silencieux / C’est comme un phare et les autres n’y voient que du feu

Comme des invisibles fiançailles / Que trahissent un geste, un détail / Un regard qui couronne et qui médaille fait battre les sangs

Quelle est la part de chance, du divin ? / Et la part du hasard, de l’instinct, qui hissent haut les voiles de nos destins, m’impactent en secret ?

C’est comme un phare dans le noir / C’est comme un désir impérieux / C’est comme un phare et les autres n’y voient que du feu

C’est comme un phare dans le soir, c’est comme un voeu silencieux / C’est comme un phare et les autres n’y voient que du feu

I've been thinking about you (duo avec Jade Vincent) (Jade Vincent - Keefus Cianca - Shawn Smith - Etienne Daho/Jade Vincent - Keefus Cianca - Shawn Smith)
I’losing my sight every day and night, try to keep it quiet but you know how it is when you’re alone / I’ve been thinking about you / I’m dying in my sleep and I don’t know why / Trying to keep it straight inside / Oh my, I’ve been thinking about you

She knows what she likes / She doesn’t know what she likes / Here is a testimony of our love / She throws her life away / She never knows what to say and standing in a crowded room / I die a little, cry a little and try to pick up the pieces of the dreams that shattered that day

I’ve been thinking about her almost every single hour / I can’t forget the sound of her heartbeat all around

I’m looking for a place that I can land / I’m looking for something more rock than sand, oh my, I’ve been thinking about you / I’m looking for a place that I can land, I’m looking for something more rock than sand, oh my, I’ve been thinking about you

Here is a testimony of our love

30 décembre (Etienne Daho/Jean-Louis Piérot - Etienne Daho)
La lune pleine éclabousse, froide et bleue comme une douche, nous griffe comme une fourche / Et tu me hurles à mi-voix ces fêlures qu’on n’entend pas

La lune éclaire ta bouche et tes blessures me touchent, me transpercent comme une fourche / Tu me confies à mi-voix ces morsures qu’on ne voit pas

Epuisé contre mon corps, tu t’endors dans mon manteau et tombes comme une souche / Tu me confies à mi-voix ces tempêtes qu’on ne dit pas, que personne ne veut entendre…

Entre mes bras tu te couches, abandonné oiseau-mouche, mais mon désir t’effarouche et tu me hurles à mi-voix ces duels qu’on n’entend pas

Il fait clair comme un plein jour, les mots se perdent dans le vent, tu t’endors contre ma bouche e tu me hurles à mi-voix ces tempêtes qu’on n’entend pas / Serais-je le seul à entendre…

Demain tu brûleras mes voeux et je brûlerai les tiens, ces voeux deviendront des roses / Tu me confies à mi-voix ces espoirs qu’on n’entend pas / Suis-je le seul à comprendre…

La lune pleine éclabousse, froide et bleue comme une douche, tu frémis, m’offres ta bouche et tu me hurles à mi-voix un « je t’aime » que j’n’entends pas

Les petits criminels (Etienne Daho/Fred Ventura - Paolo Carlo Gozzetti - Etienne Daho)
Je t’avais offert un bouquet d’immortelles, gage de constance éternelle, mais égarés, dans des galaxies parallèles, entre combustions et dégels / Sacré Coeur en plein ciel, ultime duel à l’hôtel où les anges sont infidèles

Séductions, gestuelles er grosses ficelles à la pelle, jeux inconséquents et cruels / Pseudo rebelle, tout en toi est fake et virtuel, typique des petits criminels

Ce soir ton make-up a salement coulé et la soirée vient juste, à peine de commencer / Désormais hors-jeu, de toi j’ai fait le deuil, je n’ai plus que blessures d’orgueil, hélas, blessures d’orgueil / De mes yeux, tu étais l’unique prunelle, mais ton brutal coup de scalpel est un coup fatal et mortel / Dans mon costume trois pièces anthracite de flanelle, j’t’ai brûlé la cervelle…

Roman inachevé (Etienne Daho/Jean-Louis Piérot - Etienne Daho)
Où sont tous nos je t’aime où sont-ils les serments ? / Le vent me les ramène en rafale et souvent, je pense à nos poèmes je pense à notre banc, aux champs de cyclamens qui tremblent dans le vent

Je veux t’entendre rire dans Paris déserté, avenue de l’Opéra, décollage imminent, finir au Camille bar pour tout se raconter, le coeur empli de sable et si lourd à traîner

Où sont tous nos je t’aime où sont-ils dispersés ? / Là dans un ciel de traîne qui s’étire en glissant, vers le sud ont migré comme ces oiseaux blancs que les courants ramènent dressés sur un volcan

Je veux sentir encore ton coeur battre sous moi, ton monde à mon oreille, la tête emplie de feu… / La pureté du poison apaisera nos démons / Que le vent nous ramène nos vigoureux je t’aime !

Où sont tous nos je t’aime où sont-ils à présents ? / Brisés sur les rochers, éventrés sur ce banc / Que le vent les ramène, je sais que tu m’y attends / Et si notre roman était inachévé ?

Brise larmes (Etienne Daho/Paul Fradin)
(13e titre apparaissant sur certains exemplaires cd édition limitée)
Vingt automnes et deux étés au son des larmes brisées, de déluges éternels / Plier les voiles est-ce un mal si je m’en remets à Dieu ? / Au Caravelle bar quelques Moscow Mules et tout ira mieux

J’me suis perdu et un torrent de larmes d’échappe de mes yeux / J’ai tout perdu et j’ai planqué mon arme, dans ce train de banlieue

Vingt printemps et deux enfers / Le héros d’un bord de mer devient-il éternel ? / Plier les voiles est-ce un mal si je m’en remets à Dieu ? / Au Caravelle bar quelques Moscow Mules et tout ira mieux

Tout est fini et un torrent de larmes d’échappe de mes yeux / Tout est fini et j’ai pointé mon arme, dans ce train de banlieue

Je ne sais où le vent m’emportera, les dés n’ont jamais roulé vers moi / J’ai appris à mes dépens qu’il fallait laisser du temps au temps

Tout est fini et un torrent de larmes d’échappe de mes yeux / Tout est fini et j’ai pointé mon arme oui j’ai ouvert le feu

EDITION DELUXE ONLY FOR YOU

format 2CD

disque 1
album original

disque 2 les suppléments
Virus X (Sage Version – Yuksek’s Mix)
Le phare (Keefus Ciancia’s Remix)
Tirer la nuit sur les étoiles (duo avec Vanessa Paradis) (Yan Wagner’s Radio Remix)
Brise larmes (Etienne Daho/Paul Fradin)
Une fille comme toi ne pleure pas (Etienne Daho/Jean-Louis Piérot – Etienne Daho)
Oh ! Pardon tu dormais… (duo avec Jane Birkin) (Winter Remix by Yuksek)

Noël avec toi (Etienne Daho/Jade Vincent - Keefus Ciancia)
Avec toi / Noël avec toi / Priant ma bonne étoile / Au fond du cœur une balle / Tout là-bas tes fenêtres / Ta maison dans les bois / Noël avec toi / Joyeux Noël, tout étincelle / Au ciel le vin doux / Sous le gui et le houx / Brûler encore d’un même feu / Et voir des larmes de joie dans tes yeux / Avec toi / J’ai déconné pardonne-moi / Ne me repousse pas, laisse-moi / Décorer le sapin avec toi / Oublie les idées fausses / Qu’on a sur Santa Claus / Je le serai pour toi / Joyeux Noël, tout étincelle / Au ciel le vin doux / De celui qui rend fou / Hurler les chants des jours heureux / Et voir encore de l’amour dans tes yeux / Avec toi / Le gel me brûle les doigts / Il ne reste que quelques pas, presque là / A exploser mon cœur bat / Et alors que le monde laisse éclater sa joie / Je serai devant toi / Pour un Noël avec toi
Love experiment (duo avec Jade Vincent) (Jade Vincent – Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes)
Ce qui nous rapproche nous séparera (Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes)
Number on my phone / Comme deux aimants (duo avec Jade Vincent) (Jade Vincent – Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes)
Only for you (duo avec Jade Vincent) (Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes)
Remember (duo avec Jade Vincent) (Keefus Ciancia’s Reminisce Remix) (Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes – Richard Pegue)
Boyfriend (Reworked by Almøst Silent) (Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia)
Boyfriend (Pierre – Antoine de Motorbass’ Remix) (Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia)
Le phare (Délicieux Baiser- Global Network’s Remix) (Etienne Daho/Mona Testa)
Roman inachevé (live TV Le Grand Echiquier) (Etienne Daho/Jean-Louis Piérot – Etienne Daho)

format vinyle

face A
Virus X (Sage Version – Yuksek’s Mix)
Le phare (Keefus Ciancia’s Remix)
Tirer la nuit sur les étoiles (duo avec Vanessa Paradis) (Yan Wagner’s Radio Remix)
Brise larmes (Etienne Daho/Paul Fradin)
Une fille comme toi ne pleure pas (Etienne Daho/Jean-Louis Piérot – Etienne Daho)
Oh ! Pardon tu dormais… (duo avec Jane Birkin) (Winter Remix by Yuksek)

face B
Noël avec toi (Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia)
Love experiment (duo avec Jade Vincent) (Jade Vincent – Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes)
Ce qui nous rapproche nous séparera (Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes)
Number on my phone / Comme deux aimants (duo avec Jade Vincent) (Jade Vincent – Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes)
Only for you (duo avec Jade Vincent) (Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes)
Remember (duo avec Jade Vincent) (Keefus Ciancia’s Reminisce Remix) (Keefus Ciancia’s Reminisce Remix) (Jade Vincent – Keefus Ciancia – David Holmes – Richard Pegue)

en téléchargement gratuit
Boyfriend (reworked by Almøst Silent) (Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia)
Boyfriend (Pierre – Antoine de Motorbass’ Remix) (Etienne Daho/Jade Vincent – Keefus Ciancia)
Le phare (Délicieux Baiser- Global Network’s Remix) (Etienne Daho/Mona Testa)
Roman inachevé (live TV Le Grand Echiquier) (Etienne Daho/Jean-Louis Piérot – Etienne Daho)


Boyfriend
Le phare (Délicieux baiser mix)
sorti le 21 avril 2023

Tirer la nuit sur les étoiles (duo avec Vanessa Paradis)
version album
Yan Wagner Remix
sorti le 8 septembre 2023

Noël avec toi
single réédition Tirer la nuit sur les étoiles – Only for you
sorti le 15 décembre 2023

PERIODE DU SINGLE BOYFRIEND

Etienne Daho publie un nouvel album dans un mois pile et il l’évoque pour la première fois à la radio. Les pouvoirs infinis de la pop, l’amour du danger et les disques qui changent la vie, c’est l’échappée de Totémic au nord de Paris, au studio Motorbass.

Il est une signature vocale. Sa musique raconte son éclectisme musical. Et ses paroles avancent masquées. Il peut chanter le danger, la douleur ou l’érotisme dans des bulles pop qu’on a fredonnées, fredonne ou fredonnera, sans y penser.

Etienne Daho publie un nouvel album qui sortira le 12 mai « Tirer la nuit sur les étoiles », qu’il est venu évoquer ici pour la première fois. Un disque majestueux qui tresse pop symphonique, électronique et inspirations sixties. Un disque mixé avec des voix témoins enregistrées avec Jean-Louis Piérot qui a coréalisé l’album.

lire la suite

Son univers grand ouvert, fait d’images et de sons, influence la chanson d’ici depuis des années et ça n’est pas fini.
Il y eut Gainsbourg. Il y eut Bashung. Il y a Daho. Chacun sa manière. Et arrive pour lui, le moment, où, comme il le dit, l’enjeu n’est pas d’être aimé, mais compris.

Etienne Daho nous a donné rendez-vous au Studio Motorbass dans le 18ᵉ arrondissement, au nord de Paris, avec du bois partout, un mur de vinyles, batterie, guitares. Là où il a enregistré une bonne partie de son nouvel album et où ont été mixées nombreuses de ses premières chansons.

Chanter l’amour, le sentiment amoureux et l’amitié

Ce nouveau disque, c’est le récit d’une histoire d’amour, depuis la première jusqu’à la dernière chanson tel un film. Une envolée sentimentale qui raconte d’ailleurs plus ce que procure l’amour plus qu’une histoire d’amour. Le chanteur confie avoir tenu en premier lieu à raconter les émotions que l’amour, quel qu’il soit, provoque, qu’il considère comme le meilleur des stimulants de notre existence qu’il soit amoureux, amical, fraternel.

L’exemple du titre « Boyfriend »
Une chanson qui raconte sa merveilleuse rencontre avec deux des membres du groupe Unloved, qui sont devenus ses amis. Un groupe qu’il a découvert il y a cinq ans en écoutant la radio anglaise : « On croit souvent que les plus grands amis, ceux qu’on aime le plus sont ceux qu’on rencontre durant la jeunesse, et un jour on peut découvrir qu’on peut avoir des élans de l’amitié adulte comme lorsqu’on est très jeunes. C’est ce que j’ai ressenti avec eux, et ils m’ont offert cette chanson sur l’amitié amoureuse. D’ailleurs l’amour, c’est plein de choses, c’est multiple ».

C’est aussi la chanson d’un homme heureux, plein de vitalité, plein d’énergie reconnaissant vis-à-vis du succès qu’il rencontre depuis le début de sa carrière : « Je suis un privilégié, je fais ce que j’aime, et je suis d’autant plus reconnaissant que ça plaise toujours à suffisamment de gens, qui me permettent de partir en tournée, qui me permettent de continuer à faire des disques. Je suis très conscient que c’est une chance gigantesque ».

Ces références artistiques qui l’ont forgé et inspiré

Françoise Hardy
Dont il a tout de suite aimé la voix après avoir entendu pour la première fois », c’est un amour auquel je pense » ou encore « Pourtant, tu m’aimes » grâce à un juke-box dans l’établissement que tenaient ses tantes en Algérie au bord de mer : « La mélancolie et la douceur de ses chansons m’ont tout de suite marqué à tel point que quand nous nous sommes rencontrés, notre amitié est devenue naturelle comme une évidence ».

Le film « Ascenseur pour l’échafaud » (1958) de Louis Malle (avec Maurice Ronet et Jeanne Moreau)
Un film qui pose la question du devenir du désir qui peut s’étioler, s’abîmer, s’arrêter, et bien sûr la transformation du sentiment de l’amour, aspect central de son tout nouvel album : « Rien que le générique de début, c’est magnifique. Jeanne est emportée par l’amour qu’elle porte au personnage de Maurice Ronet. Un désir qui est très important dans mon rapport avec les autres. Jeanne Moreau, grâce à son interprétation m’a rassuré d’une certaine manière et m’a beaucoup transformé dans le travail dans ma manière de suivre et d’exprimer mes désirs d’artiste ».

« Songs for Drella » de Lou Reed et John Cale
Un album enregistré au début des années 1990 qui symbolise la réunion de ces deux génies. Lou Reed et John Cale sont pour Etienne Daho les deux maîtres de la musique, et la découverte du premier album du Velvet a été pour lui une révélation : « Je savais qu’ils se racontaient des choses qui me parlaient, mais que je ne comprenais pas forcément toujours. Lou Reed, c’est une écriture du rock très sombre contant les excès, le côté hyper vénéneux de la musique, mais qui, moi, m’attirait beaucoup. J’ai toujours été très attiré par les personnages dangereux, j’ai une attirance pour ça ».

Pluralité et éclectisme artistique

Etienne Daho a toujours considéré que le rôle de l’artiste était, selon lui, de transmettre une œuvre diversifiée. Il s’est toujours promis de ne pas s’enfermer sur sa propre musique, de se cloisonner dans un seul genre : « J’ai toujours eu l’ambition de faire des belles choses et surtout d’évoluer, de me diversifier au point d’avoir enregistré des disques qui ont parfois été détestés comme « Eden », mais qui avec le temps ont fini par se faire apprécier par eux-mêmes. L’intérêt de la pop, c’est qu’on peut mélanger plein de choses ! On peut aller partout, du reggae au hip-hop, en passant par de l’électro, ça restera de la pop ! Je ne suis pas enfermé dans un genre. C’est un plaisir dans ma vie d’artiste de constamment travailler les chansons de manière à les améliorer ».

Une tournée des zéniths est déjà annoncée à Caen le 4 Novembre, à Nantes le 7, à Toulouse le 10. Et il y a un Accor Arena à Paris, le 22 décembre.

fermer

PERIODE DE L’ALBUM & ETIENNE DAHO SHOW

  • Iconiques – Europe 1 – 14/05/2023

  • Entrez sans frapper – La Première (RTBF) – 23/05/23

  • 16/20 – RFM – 02/06/23

 

Etienne et Rodolphe Baudry
© Radio France – Rodolphe Baudry

Sous certaines références d’articles, vous aurez la possibilité de parcourir l’intégralité de l’article, pour d’autres, vous trouverez une courte introduction ou amorce, également appelée chapeau ou « chapô » dans le jargon journalistique, offrant un résumé du contenu de l’article.  Si tel est le cas, il vous suffit de cliquer sur le titre approprié pour accéder à la version complète de l’article. D’autres encore ne reprennent que le passage concernant Etienne, là aussi, pour accéder au contenu intégral, il vous suffira de cliquer sur le titre correspondant.

PRESSE RELATIVE AUX SINGLES

BOYFRIEND

LE PHARE

Il ne s’agit pas d’un nouveau single mais du second titre dévoilé

TIRER LA NUIT SUR LES ETOILES

NOEL AVEC TOI

(single de la réédition Only for you)

PRESSE RELATIVE A L’ALBUM & A LA REEDITION ONLY FOR YOU

  • commentaire Fnac

    Cet album de fusion entre lyrisme orchestral et musique électronique est réalisé par Etienne Daho, Jean-Louis Piérot et Unloved. Enregistré entre Londres (Abbey Road), Paris (Motorbass) et Saint Malo, l’album déroule des mélodies somptueuses, soutenues par une orchestration opulente, des chœurs gospel, une profondeur soul et cuivrée. Il se situe aussi à la pointe de la technologie avec l’intervention d’une noria de pointures issues de la nouvelle scène électro. Rarement, un album aura fait appel à autant d’intervenants en gardant son cap. Avec la participation de Vanessa Paradis, Italoconnection, Jade Vincent, Keefus Ciancia, Global Network, Calypso Valois, Yan Wagner, Lou Lesage, Moïse Turizer, Doriand, Fabien Waltmann.
    Le premier single, « Boyfriend », une déclaration d’amour à la fois intime et universelle, annonce l’un des albums les plus attendus de l’année.

  • Etienne Daho : un duo avec Vanessa Paradis sur son nouvel album, premières infos – Pure Charts – 11/03/23
  • Après le single Boyfriend, Etienne Daho est enfin de retour avec un nouvel album – RFM – 13/03/23
  • Etienne Daho s’offre un duo avec Vanessa Paradis sur son prochain album Tirer la nuit sur les étoiles – Nostalgie France – 13/03/23
  • L’échappée avec Etienne Daho pour son nouvel album « Tirer la nuit sur les étoiles » – France Inter – 12/04/23

    Etienne Daho publie un nouvel album dans un mois pile et il l’évoque pour la première fois à la radio. Les pouvoirs infinis de la pop, l’amour du danger et les disques qui changent la vie, c’est l’échappée de Totémic au nord de Paris, au studio Motorbass.

    Il est une signature vocale. Sa musique raconte son éclectisme musical. Et ses paroles avancent masquées. Il peut chanter le danger, la douleur ou l’érotisme dans des bulles pop qu’on a fredonnées, fredonne ou fredonnera, sans y penser.
    Etienne Daho publie un nouvel album qui sortira le 12 mai « Tirer la nuit sur les étoiles », qu’il est venu évoquer ici pour la première fois. Un disque majestueux qui tresse pop symphonique, électronique et inspirations sixties. Un disque mixé avec des voix témoins enregistrées avec Jean-Louis Pierrot qui a coréalisé l’album.

    lire la suite

    Son univers grand ouvert, fait d’images et de sons, influence la chanson d’ici depuis des années et ça n’est pas fini.
    Il y eut Gainsbourg. Il y eut Bashung. Il y a Daho. Chacun sa manière. Et arrive pour lui, le moment, où, comme il le dit, l’enjeu n’est pas d’être aimé, mais compris.

    Etienne Daho nous a donné rendez-vous au Studio Motorbass dans le 18ᵉ arrondissement, au nord de Paris, avec du bois partout, un mur de vinyles, batterie, guitares. Là où il a enregistré une bonne partie de son nouvel album et où ont été mixées nombreuses de ses premières chansons.

    Chanter l’amour, le sentiment amoureux et l’amitié

    Ce nouveau disque, c’est le récit d’une histoire d’amour, depuis la première jusqu’à la dernière chanson tel un film. Une envolée sentimentale qui raconte d’ailleurs plus ce que procure l’amour plus qu’une histoire d’amour. Le chanteur confie avoir tenu en premier lieu à raconter les émotions que l’amour, quel qu’il soit, provoque, qu’il considère comme le meilleur des stimulants de notre existence qu’il soit amoureux, amical, fraternel.

    L’exemple du titre « Boyfriend »
    Une chanson qui raconte sa merveilleuse rencontre avec deux des membres du groupe Unloved, qui sont devenus ses amis. Un groupe qu’il a découvert il y a cinq ans en écoutant la radio anglaise : « On croit souvent que les plus grands amis, ceux qu’on aime le plus sont ceux qu’on rencontre durant la jeunesse, et un jour on peut découvrir qu’on peut avoir des élans de l’amitié adulte comme lorsqu’on est très jeunes. C’est ce que j’ai ressenti avec eux, et ils m’ont offert cette chanson sur l’amitié amoureuse. D’ailleurs l’amour, c’est plein de choses, c’est multiple ».

    C’est aussi la chanson d’un homme heureux, plein de vitalité, plein d’énergie reconnaissant vis-à-vis du succès qu’il rencontre depuis le début de sa carrière : « Je suis un privilégié, je fais ce que j’aime, et je suis d’autant plus reconnaissant que ça plaise toujours à suffisamment de gens, qui me permettent de partir en tournée, qui me permettent de continuer à faire des disques. Je suis très conscient que c’est une chance gigantesque ».

    Ces références artistiques qui l’ont forgé et inspiré

    Françoise Hardy
    Dont il a tout de suite aimé la voix après avoir entendu pour la première fois « , c’est un amour auquel je pense » ou encore « Pourtant, tu m’aimes » grâce à un juke-box dans l’établissement que tenaient ses tantes en Algérie au bord de mer : « La mélancolie et la douceur de ses chansons m’ont tout de suite marqué à tel point que quand nous nous sommes rencontrés, notre amitié est devenue naturelle comme une évidence ».

    Le film « Ascenseur pour l’échafaud » (1958) de Louis Malle (avec Maurice Ronet et Jeanne Moreau)
    Un film qui pose la question du devenir du désir qui peut s’étioler, s’abîmer, s’arrêter, et bien sûr la transformation du sentiment de l’amour, aspect central de son tout nouvel album : « Rien que le générique de début, c’est magnifique. Jeanne est emportée par l’amour qu’elle porte au personnage de Maurice Ronet. Un désir qui est très important dans mon rapport avec les autres. Jeanne Moreau, grâce à son interprétation m’a rassuré d’une certaine manière et m’a beaucoup transformé dans le travail dans ma manière de suivre et d’exprimer mes désirs d’artiste ».

    « Songs for Drella » de Lou Reed et John Cale
    Un album enregistré au début des années 1990 qui symbolise la réunion de ces deux génies. Lou Reed et John Cale sont pour Etienne Daho les deux maîtres de la musique, et la découverte du premier album du Velvet a été pour lui une révélation : « Je savais qu’ils se racontaient des choses qui me parlaient, mais que je ne comprenais pas forcément toujours. Lou Reed, c’est une écriture du rock très sombre contant les excès, le côté hyper vénéneux de la musique, mais qui, moi, m’attirait beaucoup. J’ai toujours été très attiré par les personnages dangereux, j’ai une attirance pour ça ».

    Pluralité et éclectisme artistique

    Etienne Daho a toujours considéré que le rôle de l’artiste était, selon lui, de transmettre une œuvre diversifiée. Il s’est toujours promis de ne pas s’enfermer sur sa propre musique, de se cloisonner dans un seul genre : « J’ai toujours eu l’ambition de faire des belles choses et surtout d’évoluer, de me diversifier au point d’avoir enregistré des disques qui ont parfois été détestés comme « Eden », mais qui avec le temps ont fini par se faire apprécier par eux-mêmes. L’intérêt de la pop, c’est qu’on peut mélanger plein de choses ! On peut aller partout, du reggae au hip-hop, en passant par de l’électro, ça restera de la pop ! Je ne suis pas enfermé dans un genre. C’est un plaisir dans ma vie d’artiste de constamment travailler les chansons de manière à les améliorer ».

    Une tournée des zéniths est déjà annoncée à Caen le 4 Novembre, à Nantes le 7, à Toulouse le 10. Et il y a un Accor Arena à Paris, le 22 décembre.

    fermer

  • Allô… Etienne Daho (interview) – Harper’s Bazaar – 12/04/23
    chapeau de l’article

    Crooner le plus classieux du paysage pop français, ciseleur de tubes inoxydables portés par une voix au velours enveloppant, Etienne Daho sort en mai son quinzième album, Tirer la nuit sur les étoiles. Douze titres somptueux emmenés par des cordes soyeuses, des lignes de basse capiteuses, une poésie délicate et une obsession, une seule : le feu du désir et le cœur qui cogne.

  • Rencontrez Etienne Daho à la Fnac Saint-Lazare ! – Fnac France – 24/04/23
  • « Il faut savoir se faire peur » (interview) – JDD – 30/04/23
  • Héros Daho (interview) – Les Inrockuptibles – 05/23

  • « Au bout de quarante ans, il y a une histoire écrite entre les gens et moi… » (interview) (article abonnés) – Marianne – 11/05/23
    chapeau de l’article

    Depuis combien de temps la France fredonne-t-elle ses chansons ? Ses élégantes bulles de pop portées par sa « voix-signature », ce timbre chaud qui n’appartient qu’à lui ? Mais à quoi bon compter les années, après tout… Etienne Daho nous revient ce vendredi 12 mai avec un riche album nommé « Tirer la nuit sur les étoiles ».« Marianne » l’a rencontré, non loin de chez lui, à Paris.

  • Etienne Daho se confie avant la sortie de son nouvel album : « S’il y a de la sensualité dans mes chansons, c’est une bonne chose » (article abonnés) – La Dépêche – 11/05/23
    chapeau de l’article

    Le nouvel album d’Etienne Daho, « Tirer la nuit sur les étoiles », sort vendredi 12 mai. Charmeur et troublant, le chanteur y manifeste un esprit pop toujours aussi étincelant, entre ballades soyeuses et morceaux ultra-dansants.

  • Rencontre avec Etienne Daho, idole pop toujours moderne (interview) – L’Officiel Hommes– 11/05/23
    chapeau de l’article

    Avec son splendide nouvel album, Etienne Daho poursuit sa carrière exemplaire, avec des chansons grandioses et romanesques. Deux mois avant sa sortie, il avait fait confiance à L’Officiel Hommes pour en dévoiler ses secrets. Voici une version longue de notre rencontre.

1
2
3

  • Etienne DahoNouvelle Vague – 11/23
    chapeau de l’article

    Icône de la chanson française, auteur-compositeur-interprète et producteur, 12 albums studio, 14 nominations et une récompense aux Victoires de la musique, l’Académie Française lui décerne la Grande Médaille de la chanson française en 2021. Quatre décennies bien remplies, comment est-ce possible ? Coinçons la bulle dans sa bulle et rentrons dans son bocal.

  • Ils ou elles ont font fait 2023 – Les Inrocks – 12/23 – 01/24

1
2
3

PRESSE RELATIVE AU ETIENNE DAHO SHOW TOUR 2023

ZENITH DE CAEN – Caen 4 novembre

concert

ZENITH DE NANTES – Nantes 7 novembre

concert

ARKEA ARENA – Bordeaux 9 novembre

venue d’Etienne

ZENITH DE TOULOUSE – Toulouse 10 novembre

concert

BREST ARENA – Brest 16 novembre

concert

ZENITH D’AUVERGNE – Clermont-Ferrand 23 novembre

venue d’Etienne

FOREST NATIONAL – Bruxelles 2 décembre

concert

ZENTIH DE LILLE – Lille 5 décembre

concert

  • Etienne Daho, un show superlatifLe Figaro – 07/12/23
    chapeau de l’article

    NOUS Y ETIONSAvant l’Accor Arena le 22 décembre prochain, nous avons assisté mardi au concert lillois du chanteur pop. Un concert spectaculaire, à la scénographie époustouflante.

  • Etienne Daho au Zénith de Lille : on y était ! – Nostalgie France – 08/12/23
    chapeau de l’article

    Cette fin d’année est marquée par le « TOUR 2023 » d’Etienne Daho qui sillonne les routes de France. « Coloré, touchant, généreux », les fans ne tarissent pas d’éloges sur le show du dandy de la pop française.

REIMS ARENA – Reims 6 décembre

concert

ZENITH DE DIJON – Dijon 9 décembre

venue d’Etienne

LE SUMMUM – Grenoble 8 décembre

venue d’Etienne

concert et interview

  • « Si on me dit « t’es pas cap », je fonce » (interview) – La Tribune Dimanche – 17/12/23
    chapeau de l’article

    Dans la foulée de son dernier album, « Tirer la nuit sur les étoiles », le chanteur s’offre une tournée visuellement époustouflante. Rencontre.

ZENITH DE ROUEN – Rouen 14 décembre

venue d’Etienne

LE LIBERTE – Rennes 15 décembre

concert

ACCOR ARENA – Paris 22 décembre

concert

  • 17 000 fans, 2 heures de tubes, Vanessa Paradis… Etienne Daho a fait de son premier Bercy une fête (article abonnés) – Le Parisien – 23/12/23
    chapeau de l’article

    Notre dernier concert de l’année, son premier concert à Bercy. Etienne Daho a donné ce vendredi soir dans une Accor Arena pleine et amoureuse un show à la fois festif et émouvant, pop et classe, parfait résumé de quatre décennies d’une carrière d’exception.

  • Etienne Daho a vaincu BercyParis Match – 23/12/23
    chapeau de  l’article

    Le chanteur s’est produit pour la première fois devant les 12 000 spectateurs de l’Accor Arena. Et a revisité pour le bonheur de tous quarante années de carrière.

PRESSE RELATIVE AU ETIENNE DAHO SHOW TOUR 2024

PALAIS NIKAIA – Nice 11 mai

venue d’Etienne

ZENITH DE PARIS – Paris 15 mai

concert

PRESSE RELATIVE AU SUMMER TOUR 24

FESTIVAL ART ROCK – Saint-Brieuc 19 mai

venue d’Etienne

concert

  • Au festival Art Rock de Saint-Brieuc, Etienne Daho dédie sa carte blanche à Franck Darcel (article abonnés) – Ouest France – 19/05/24
  • Etienne Daho à Art Rock : « Cette journée est dédiée à Frank Darcel » (article abonnés) – Le Télégramme – 19/05/24
  • Etienne Daho a fait fondre le public d’Art RockOuest France – 20/04/2024
    chapeau de l’article

    Etienne Daho a livré un show époustouflant dimanche 19 mai 2024, au festival Art Rock, à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Le public s’est laissé emporter dès les premières notes de musique, comme s’il attendait le roi de la pop depuis toujours. Enorme.

  • A Art Rock, l’éclat de Daho nous revient comme un boomerang (article abonnés) – Le Télégramme – 20/05/24
    chapeau de l’article

    Dire qu’il était attendu est un euphémisme. En vrai, il était immensément désiré. Grand architecte de cette journée du 19 mai d’Art Rock, à Saint-Brieuc, Etienne Daho a offert un show dingue dingue dingue. On en danse encore.

  • Etienne Daho et Eddy de Pretto en majesté à Art RockLe Figaro – 20/05/24
    passage sur Etienne

    Dans le cadre d’une carte blanche, le parrain de la pop française a convié la jeune scène française au festival breton de Saint-Brieuc.En plus de quarante ans d’existence, le festival Art Rock, à Saint-Brieuc, n’avait jamais accueilli Etienne Daho. Le Rennais d’adoption était heureux de s’y produire dimanche soir, dans le cadre d’une carte blanche offerte par l’équipe de programmation de la manifestation. Les 15 et 16 mai derniers, le chanteur donnait, au Zénith de Paris, les deux derniers concerts d’une tournée en salles qui a sillonné le pays entier depuis l’automne 2023.

    lire la suite

    Avec cette première date en festival avant bien d’autres, Daho étrennait une formule légèrement différente de son nouveau spectacle, aboutissement scénique de son album Tirer la nuit sur les étoiles, sorti l’an passé. Rarement aura-t-on vu le chanteur de «Premier jour du reste de ta vie» aussi solaire que sur la grande scène sise en plein centre de Saint-Brieuc. Au milieu d’une soirée consacrée à nombre de ses protégés (François & the Atlas Mountains, Lou Doillon, Calypso Valois, Flavien Berger), l’homme aux 40 ans de carrière a signé un beau panorama d’un parcours jonché de tubes. Et ils étaient tous au programme : Week-end à Rome, Epaule Tattoo, Saudade, Tombé pour la France, Heures hindoues. Autant de morceaux de bravoure qui composent la bande-son de la France des quatre dernières décennies, des soubresauts de la new wave à l’electro pointue, en passant par la grande chanson française.

    Un Daho épanoui
    Très bien accompagné par des musiciens de haut vol (François Poggio à la guitare, Jean Louis Piérot aux claviers, Marcello Giuliani à la basse et Colin Sureil à la batterie, ainsi que 4 cordes), Etienne Daho, très en voix, a fait chavirer un public familial et intergénérationnel. Comme si l’enfant du pays venait recueillir les brassées d’amour d’une foule de fidèles. Très chaleureux, communiquant volontiers avec le public, c’est un Daho épanoui qui a assuré un show réglé avec minutie, sans négliger la spontanéité. Un raccourci saisissant de ce que la pop made in France a de meilleur à offrir.

    Olivier Nuc – Le Figaro

    fermer

  • A Saint-Brieuc, Etienne Daho a dévoilé sa carte blanche : « C’est un luxe de pouvoir partager son monde » (article abonnés) – Le Parisien – 20/05/24
    chapeau de l’article

    Le dandy pop a livré dimanche soir une prestation mémorable au festival Art Rock dans les Côtes-d’Armor. Il avait aussi assuré la programmation de cette dernière journée, en réunissant une quinzaine d’artistes.

  • Art Rock : Etienne Daho a-t-il réalisé le concert parfait à Saint-Brieuc ?Le Télégramme – 23/05/24
1
2
3

BANDES ANNONCES

album

Boyfriend

Le phare

Tirer la nuit sur les étoiles

annonce de la sortie du clip

tournée 2024
CLIPS OFFICIELS

Boyfriend

Le phare
(Official Lyric Video)

Tirer la nuit sur les étoiles

Virus X
version album

Tirer la nuit sur les étoiles
Yan Wagner radio remix (audio)

Le phare
CLIPS AUDIO
EMISSIONS TELE

Basique
« Etienne Daho, amour toujours ! »
France 2 – 11/05/23

Quotidien (extrait)
TMC – 12/05/23

RTL Info avec vous
RTL – 24/05/23

C à vous
France 5 – 07/06/23

Quotidien
TMC – 15/09/23

Taratata
France 2 – 29/09/23

En aparté
Canal + – 15/01/24
coulisses Taratata 29/09/23

répétitions Tirer la nuit sur les étoiles avec Vanessa Paradis

répétitions Boyfriend

répétitions Epaule Tattoo avec Bertrand Belin
PASSAGES TELE

Daho : un single pour la Saint-Valentin
BFMTV – 14/02/23

Boyfriend
La Brigade – TMC – 16/02/23

Journal
BFMTV – 11/05/23

Le 1245
« Sa bonne étoile »
M6 – 15/05/23

JT 20H Week-end
France 2 – 02/06/23

Le 8/9 – L’invité
RTBF – 02/06/23

Le grand échiquier
Roman inachevé
France 3 – 16/06/23

Victoires de la musique
Virus X
France 2 – 09/02/24
AUTRES

making of clip Boyfriend

making of clip Boyfriend

« Jai besoin de la solitude pour retrouver de la force »
Hors-série Focus – Les grands témoins
RTL – 21/04/23

Le phare
enregistrement

Tirer la nuit sur les étoiles
enregistrement avec Vanessa Paradis

Le Club
Le Figaro Culture – 17/05/23

making of Tirer la nuit sur les étoiles

Pop Rock Live
Epaule Tattoo, Boyfriend, Tirer la nuit sur les étoiles (avec Vanessa Paradis)
RTL2 au Trianon – 06/10/23

En aparté
à  l’occasion de la sortie de l’album Bande originale d’Isabelle Adjani (Samouraï duo avec Etienne)
Canal+ – 06/11/23

Epaule Tattoo
concert au Studio 104 Paris – 13/11/23

La phare
concert au Studio 104 Paris – 13/11/23

Tirer la nuit sur les étoiles
film de Gaëtan Chataigner

Respire
film court

 

du 4 novembre 2023 au 22 décembre 2023 – 11 au 16 mai 2024 : Etienne Daho Show
mai – août 2024 : Summer Tour 24

LES DATES

ETIENNE DAHO SHOW

novembre
sam 04 : Zénith – CAEN
mar 07 : Zénith Métropole – NANTES
jeu 09 : Arkea Arena – BORDEAUX
ven 10 : Zénith – TOULOUSE
lun 13 : Studio 104 – PARIS (concert organisé par France Inter)
jeu 16 : Arena – BREST
jeu 23 : Zénith d’Auvergne – CLERMONT-FERRAND
sam 25 : Arena – AIX-EN-PROVENCE

décembre
ven 01 : Zénith – NANCY
sam 02 : Forest National – BRUXELLES
mar 05 : Zénith Arena – LILLE COMPLET
mer 06 : Arena – REIMS
ven 08 : Le Summum – GRENOBLE
sam 09 : Zénith – DIJON
jeu 14 : Zénith – ROUEN
ven 15 : Le Liberté – RENNES COMPLET
ven 22 : Accor Arena – PARIS COMPLET

mai 2024
sam 11 : Palais Nikaia – NICE
mar 14 : LDLC Arena – DECINES-CHARPIEU (Lyon)
mer 15 : Zénith – PARIS
jeu 16 : Zénith – PARIS

SUMMER TOUR 24

mai
dim 19 : Festival Art Rock – SAINT-BRIEUC COMPLET
ven 31 : Festival des 3 éléphants – LAVAL

juin
sam 08 : Bacchus Festival – ARGELES-SUR-MER
ven 14 : Festi’neuch – NEUCHATEL (Suisse)
sam 29 : Festival Soeurs jumelles – ROCHEFORT

juillet
ven 05 : Festival Beauregard – HEROUVILLE-SAINT-CLAIR COMPLET
mer 10 : Francofolies de La Rochelle (scène Jean-Louis Foulquier) – LA ROCHELLE
ven 12 : Musilac – AIX-LES-BAINS
jeu 18 : Festival du Château – SOLLIES PONT
ven 19 : Festival de Nîmes – NIMES

août
ven 16 : La Route du Rock – SAINT-MALO
sam 24 : Les Solidarités – NAMUR
dim 31 : Festival RTL2 Essonne en Scène – CHAMARANDE

LES SETLISTS

Etienne Daho Show
L’invitation – Le grand sommeil – Sortir ce soir – Le phare – Comme un boomerang – Virus X – Réévolution – Des heures hindoues – Mon manège à moi – Saudade – Des attractions désastre – Sur mon cou – L’homme qui marche – Duel au soleil – En surface – Tombé pour la France – Quatre hivers – Bleu comme toi – Soudain – Le pemier jour (du reste de ta vie) – Week end à Rome – Epaule tattoo – Tirer la nuit sur les étoiles
rappel : Au commencement – Boyfriend – Ouverture
duos : Boyfriend avec Jade Vincent (Brest, Rouen, Rennes, Paris) ; Tirer la nuit sur les étoiles avec Vanessa Paradis (Accor Arena Paris)

concert au studio 104 à Paris
L’invitation – Le grand sommeil – Virus X – Le phare – En surface – Saudade – Des attractions désastre – Sur mon cou – L’homme qui marche – Tombé pour la France – Bleu comme toi – Le pemier jour (du reste de ta vie) – Week end à Rome – Tirer la nuit sur les étoiles – Epaule tattoo – Boyfriend

Summer Tour 24
L’invitation – Le grand sommeil – Sortir ce soir – Le phare – Comme un boomerang – Virus X – Réévolution – Des heures hindoues – Mon manège à moi – Saudade – des attractions désastre – L’homme qui marche – Duel au soleil – En surface – Tombé pour la France – Quatre hivers – Bleu comme toi – Le premier jour (du reste de ta vie) – Week end à Rome – Tirer la nuit sur les étoiles – Epaule tattoo – Ouverture

LES MUSICIENS

Jean-Louis Piérot : guitare, claviers & choeurs
Marcello Giuliani : basse, choeurs
Colin Russeil : batterie
François Poggio : guitare & choeurs
Raphael Coqblin : violon
Marco Theves : violon
Julien Gaben : alto
Rafael Cumont Vioque : violoncelle


photos du concert au Festival Art Rock de Saint-Brieuc du 19 mai 2024

5 septembre
BREAKING NEWS : NOUVEL ALBUM
Etienne est entré en studio pour commencer l’enregistrement d’un nouvel album. D’autres détails et infos à venir très prochainement.

30 septembre

Des petites nouvelles de l’album.
Ça avance bien et c’est intense. Nous avons enregistré les batteries, basses, guitares claviers et cuivres. Heureux heureux !!!!!!!
Etienne


5 octobre

Dans le labo mystérieux du studio les choses se fabriquent sûrement et les bonnes muses sont au rendez-vous.
Cette semaine j’enregistre les voix. Des invités sexys sont venus me rejoindre. Pure joie.
E++++

19 octobre

ABBEY ROAD
Ce dimanche nous avons terminé tous les enregistrements aux Studios d’Abbey Road à Londres. Dans le studio 2 plus exactement. Celui des Beatles, du Floyd entre autres. Jean Louis a joué ses parties de piano sur Mrs Mills, le piano de Lennon et aussi celui sur lequel mon cher Syd Barrett à joué les dernières notes de la chanson « Bike ». Une manière d’être reliés à l’histoire de la musique qui nous a construits et que nous chérissons. Emotion, émotion…le grand orchestre dirigé par Sally Herbert et qui emmène ces nouvelles chansons vers des cimes d’intensité.

Nous attaquons les mixes de l’album la semaine prochaine. Je suis heureux et si impatient de partager bientôt cet album avec vous.
Etienne

25 octobre

WORK IN PROGRESS
En studio à Saint Servan avec Keefus Ciancia, Jade Vincent (Unloved) et Jean-Louis Piérot pour des ultimes retouches d’arrangements. Nous avançons !!!!

6 novembre

MIXAGE
Tous les instruments et les voix ont été enregistrés. La confection de cet album a été un moment de grâce absolue.
Si rapide. Cela aurait pu encore durer des mois. Nous attaquons la phase attendue et délicate du mixage de l’album.
Profiter encore de chaque moment et tout faire pour que l’album ressemble le plus possible à mon rêve initial.

A suivre……..
E++++

© Mathieu Zazzo

11 décembre

MIXING TIME
Les mixes seront bientôt terminés. Sentiments mitigés entre l’envie de finir l’album d’un côté et de l’autre, prolonger indéfiniment ces moments merveilleux.
E++++

© Pierre René-Worms

6 janvier 2023

Les mixes de l’album sont enfin terminés, même si nous aurions pu continuer à peaufiner pendant des mois, en bons psychopathes que nous sommes. Nous masterisons la semaine prochaine, puis le bébé fera ses premiers pas et son chemin dans le monde. Hâte de le partager avec vous.
Etienne

28 février 2023

Atmos mixing with Damien Quintard / Miraval Studios.
Ce matin, l’album a été mixé en Atmos. Belle experience sonore avec Damien Quintard du légendaire studio Miraval.

séance dédicace Fnac St Lazare 13 mai 2023

sortie album – pub…