HORS ALBUMS

 

PAR ORDRE ALPHABETIQUE

A quoi tu ressembles (Etienne Daho/Frank Darcel)
Ce monde est bien trop grand / Il y a trop de gens / Et trop de pays / Il y a trop de tout / Y a d’quoi devenir fou / C’est trop grand pour moi / Et je reste chez moi / A imaginer / A quoi ça ressemble / Là-bas
C’est vrai qu’le monde est rond / Mais tourne pas rond / Il y a trop de tout / Il y a trop de fous /Qui s’ traînent à genoux / Je ne marche pas / Et je reste chez moi / A imaginer / A quoi tu ressembles / Là-bas

Je regarde les photos / Dans les journaux /Dans le bouquins / Ça m’impressionne / Faut que j’me décide / A tout laisser / A tout larguer / Avant qu’ ça n’ sonne

(Sonne, sonne, sonne, sonne, sonne) [x3]

Je reste dans ma bulle/ Rien ne me stimule / Tout est terne et froid / Je m’ennuie de toi / Qui restes aussi chez toi / Téléphone-moi / Avant que la terre tremble / Et partons ensemble / Puisque on se ressemble / Là-bas

J’regarde c’qu’on écrit / Dans les journaux / J’ai froid dans l’dos / Ça m’impressionne / Faut que j’me décide / A tout laisser / A tout larguer / J’attends qu’tu m’sonnes

(Sonne, sonne, sonne, sonne, sonne)

Amoureux solitaires en duo avec Calypso Valois (Elli Medeiros/Jacno) album hommage JACNO FUTURE
Eh toi dis-moi que tu m’aimes / Même si c’est un mensonge et qu’on n’a pas une chance / La vie est si triste, dis-moi que tu m’aimes / Tous les jours sont les mêmes, j’ai besoin de romance

Un peu de beauté plastique pour effacer nos cernes / De plaisir chimique pour nos cerveaux trop ternes / Que nos vies aient l’air d’un film parfait

Eh toi dis-moi que tu m’aimes / Même si c’est un mensonge puisque je sais que tu mens / La vie est si triste, dis-moi que tu m’aimes / Oublions tout nous-mêmes, ce que nous sommes vraiment

Amoureux solitaires dans une ville morte / Amoureux imaginaires après tout qu’importe ! / Que nos vies aient l’air d’un film parfait…

La la la la la…

Beat Hôtel (démo 82)
Centerfold romance (démo 86)
Well he knows evereything about fishnet sotckings / He knows everything about Playboy magazine / He’s living all alone wih a paper screen / He’s loving all alone, you know what i mean

He’s tha one / Who says you haven’t got the chance / To live a centerfold romance / One day he will die in your hands / For such a centerfold romance

Well he knows evereythig about fishnet sotckings / He knows everything about Playboy magazine / He’s living all alone wih a paper screen / He’s loving all alone, you know what i mean

Chorus

He’s living all alone with a paper screen / He’s loving all alone you know what i mean

Chorus

Cette histoire (démo 80)
Chanson pour un caméléon (Etienne Daho/Alain Whyte) inédit compilation DANS LA PEAU DE DAHO
Lundi indigo, c’est un coeur tout chaud  / Puis mardi beige, froide comme neige / Sans prévenir personne / Elle peut d’un moment à l’autre d’humeur et de couleur changer /Elle peut d’humeur et de couleur changer

Matin rose, midi tout morose  / Aprem bleu perlé / Soir euphorisé / Sans en faire des tonnes  / Elle peut d’un instant à l’autre d’humeur et de couleur changer / Elle peut d’humeur et de couleur changer

Wanda rit jaune, Wanda crie, Wanda qui devant toi seul rougit / Wanda verte si tu t’enfuis, Wanda prie en serrant son gri-gri mauve

Toi qui es une grande personne, t’as peur de jamais ne pouvoir la changer / T’as peur de n’jamais pouvoir la changer / la changer / la changer

Cirrus minor
Comme un boomerang (Serge Gainsbourg) sur best of et compilations
Je sens des boums et des bangs / Agiter mon cœur blessé / L’amour comme un boomerang / Me revient des jours passés / A pleurer les larmes dingues / D’un corps que je t’avais donné

J’ai sur le bout de la langue / Ton prénom presque effacé / Tordu comme un boomerang / Mon esprit l’a rejeté / De ma mémoire, car la bringue / Et ton amour m’ont épuisé

Je sens des boums et des bangs / Agiter mon cœur blessé / L’amour comme un boomerang / Me revient des jours passés / A s’aimer comme des dingues / Comme deux fous à lier.

Sache que ce cœur exsangue / Pourrait un jour s’arrêter / Si, comme un boomerang/ Tu ne reviens pas me chercher / Peu à peu je me déglingue / Victime de ta cruauté

Je sens des boums et des bangs/ Agiter mon cœur blessé / L’amour comme un boomerang / Me revient des jours passés / A t’aimer comme une dingue / Prête pour toi à me damner

Toi qui fait partie du gang / De mes séducteurs passés / Prends garde à ce boomerang / Il pourrait te faire payer / Toutes ces tortures de cinglés / Que tu m’as fait endurer.

Je sens des boums et des bangs / Agiter mon cœur blessé / L’amour comme un boomerang / Me revient des jours passés / C’est une histoire de dingue / Une histoire bête à pleurer

Ma raison vacille et tangue / Elle est prête à chavirer / Sous les coups de boomerangs / De flash-back enchaînés / Et si un jour je me flingue / C’est à toi que je le devrais

Je sens des boums et des bangs / Agiter mon cœur blessé / L’amour comme un boomerang / Me revient des jours passés / A pleurer les larmes dingues / D’un corps que je t’avais donné

De biens jolies flammes (Etienne Daho/ Arnold Turboust) titre 2 single SOUDAIN
De biens jolies flammes éclaboussent minuit  / Orange indigo dans tes yeux cernés, l’incendie  / C’est le triomphe des cerveaux rétrécis  / Sur les trottoirs fous de la haine, l’ennemi  / Les sirènes hurlent, les balles sifflent, trop de bruits  / Mais nos sanglots couvrent les cris  / De biens jolies flammes, assombrissent minuit  / Ta plainte restera muette cette nuit  / Mon oriflamme, ma vaillante chérie  / Migraineuse affolée nerveuse et trahie / Les sirènes hurlent les balles sifflent à l’infini  / Pour nous défendre, j’suis bien trop p’tit  / La mort ce soir frappera aveugle et sans merci  / Pour tout comprendre, j’suis bien trop p’tit  / Une Bien Jolie Flamme, mon astre de minuit  / Lumière Lucie auteur de mes jours, de ma nuit  / Auteur de mes jours, de ma nuit
Dommage que tu sois mort (Brigitte Fontaine) album URGENCE

Je t’aurais bien invité / A prendre un canon dehors / Je t’aurais bien invité / Dommage que tu sois mort

Je t’aurais montré le soir / Quand le ciel est vert encore / Quand le sol est déjà noir / Dommage que tu sois mort
J’aurais bien su te parler / De la beauté du décor / De la chaleur des rochers / Comment peut-on être mort ? / Je t’aurais bien invité / A venir perdre le nord / mais pas pour l’éternité / Dommage que tu sois mort
Je t’aurais bien invité / Comment peut-on être mort / A venir boire un canon  / Dommage que tu sois mort
Je confesse mon penchant / Un grand faible pour les forts / Et le monde des vivants / Comment peut-on être mort

Je t’aurais bien invité

Don’t forget the nite (Fred Chichin-Catherine Ringer) album RITA MITSOUKO de Les Rita Mitsouko
Don’t forget the nite / When the day begin / Don’t forget the nite / Who’s just finished / Don’t forget the day / We’re just living / When the day begin

Don’t forget the nite / When the day begin / Don’t forget the nite / Who’s just finished / Don’t forget the day / We’re just living / Don’t forget the nite

Don’t forget the nite / When the day begin / Don’t forget the nite / Who’s just finished / Don’t forget the day / We’re just living / When the day begin

Don’t forget the nite / When the day begin / Don’t forget the nite / Who’s just finished / Don’t forget the day / We’re just living / Don’t forget the nite

Don’t forget the nite

Duello al sole
Entr’ouvert (démo 82)
For you (démo 2009)
Idéal
Je t’ai oubliée 
(démo 78)
L’idole des jeunes
Les gens m’appellent l’idole des jeunes, il en est même qui
m’envient / Mais ils ne savent pas dans la vie que parfois je m’ennuie / Je cherche celle qui serait mienne mais comment faire pour la trouver ? / Le temps s’en va, le temps m’entraîne, je ne fais que
passer.

Dans la nuit je file tout seul de ville en ville, je ne suis qu’une pierre qui roule toujours / J’ai bien la fortune et plus et mon nom partout dans la rue / Pourtant je cherche tout simplement l’Amour

Plus d’une fille souvent me guettent quand s’éteignent les projecteurs / Soudain sur moi elles se jettent mais pas une dans mon coeur.

Dans la nuit je file tout seul de ville en ville, je ne suis qu’une pierre qui roule toujours / Il me faut rire et danser puis le spectacle terminé, m’en aller ailleurs au lever du jour

Les gens m’appellent l’idole des jeunes, il en est même qui m’envient / Mais s’ils pouvaient savoir dans la vie, combien tout seul je suis Combien tout seul je suis.

L’amour avec toi
L'autre moi (Etienne Daho) titre écrit pour Jane Birkin - album A LA LEGERE ; version démo Etienne sur CORPS ET ARMES DELUXE REMASTERED COLLECTION
Il y a au fond de moi / Cet autre moi / Celle qui me ressemble comme une sœur / Qui a peur / Si différente / En un instant / Mais toutes ces facettes te dépriment / Et tu fous le camp

Sans prévenir l’une chasse l’autre / L’une se bat l’autre se vautre à l’infini / Etre honnête quand l’autre triche / Quand l’une est drôle / Et l’autre comme la pluie

Au fond de moi / Celle qui te ressemble comme un frère / Pour te plaire / Double et différente

Mais t’as plus le temps / Pour les conflits d’avenir qui déchirent / Et leurs tourments

L’une est calme l’autre te brise / L’une est fière l’autre courbe l’échine
Laquelle

En un rire assassin / Fasciné par les dangers eau brûlante / L’un sourit l’autre se ronge les sangs

Double et différente / Mais toutes ces facettes ça te fatigue / Et tu fous le camp

La ville (Daniel Darc) duo avec Lescop sur le best of L'HOMME QUI MARCHE ; SINGLE duo avec Daniel Darc
La ville est pleine de gens  / La ville est pleine de méchants  / La ville est pleine de bruit / La ville est pleine de cris

La ville est pleine de flics / La ville est pleine de trafic / La ville est pleine de tueurs / La ville est pleine de voleurs

Mais qu’est-ce que ça peut faire / Il n’y a que la ville pour me plaire / Oh ! qu’est-ce que ça peut faire / Juste la ville

La ville est pleine de putes / La ville est pleine de disputes / La ville est pleine d’ordures / La ville est pleine de blessures

La ville est pleine de fous / La ville est pleine de dégoût / La ville est pleine d’ennui / La ville est pleine de fusils

Mais qu’est-ce que ça peut faire / Il n’y a que la ville pour me plaire / Oh ! qu’est-ce que ça peut faire / Juste la ville

Le brouillard sur la ville m’empêche de voir les yeux des filles / Alors je pense qu’ils sont bleus / Je me souviens des tiens, ouais / Ils étaient bleus, hum, bleus.

Mais qu’est-ce que ça peut faire / Il n’y a que la ville pour me plaire / Oh ! j’en ai rien à faire / Juste la ville

Qu’est-ce que ça peut faire / Qu’est-ce que ça peut faire

Le premier jour (du reste de ta vie) (Etienne Daho/Sarah Cracknell - Jonathan Male - Guy Batson - Etienne Daho) sur best of et compilations
Un matin comme tous les autres / Un nouveau pari / Rechercher un peu de magie / Dans cette inertie morose

Clopin clopan sous la pluie / Jouer le rôle de sa vie / Puis un soir le rideau tombe / C’est pareil pour tout l’monde

Rester debout mais à quel prix / Sacrifier son instinct et ses envies / Les plus essentielles

Mais tout peut changer aujourd’hui / Et le premier jour du reste de ta vie / Plus confidentiel

Pourquoi vouloir toujours plus beau / Plus loin plus haut / Et vouloir décrocher la lune / Quand on a les étoiles

Quand les certitudes s’effondrent / En quelques secondes / Sache que du berceau à la tombe / C’est dur pour tout l’monde

Rester debout mais à quel prix / Sacrifier son instinct et ses envies / Les plus confidentielles

Mais tout peut changer aujourd’hui / Et le premier jour du reste de ta vie / C’est providentiel

Debout peu importe le prix / Suivre son instinct et ses envies / Les plus essentielles

Tu peux exploser aujourd’hui / Et le premier jour du reste de ta vie / Non accidentel

Oui tout peut changer aujourd’hui / Et le premier jour du reste de ta vie

Plus confidentiel / Confidentiel / Confidentiel

Le prisonnier (Etienne Daho) La prisonnière titre écrit pour Sylvie Vartan album SOLEIL BLEU ; version démo 2009 Etienne L'INVITATION DELUXE REMASTERED COLLECTION
version démo 2009 Etienne
Même si le coeur s’ankylose / Et nos élans, peu à peu, se métamorphosent / Même si les liens se délient / Pourquoi toujours, les souvenirs, nous crucifient / Ce passé qui nous plie, qui nous broie prisonniers, de ce que l’on laisse derrière soi / Deviens mon bourreau obéissant / Anesthésie, abrège le mal que je ressens / Mais ton coeur est sombre comme l’enfer / Comme ce ciel de décembre, fou de colère / Si les liens se défont, pour de bon / Eternellement prisonnier de tes démons

Même si je dresse un monde entre nous / Un monde entre nous [3x]/Le passé qui nous lie, nous défie / Pourquoi toujours ces souvenirs nous crucifient

Même si le coeur plein d’ecchymoses / L’âme blessée, que jamais, jamais je n’expose / Même si les liens se dénouent / Mon coeur prisonnier dort captif, sous tes verrous / Le passé est ce chien, qui me tient éternellement prisonnier de ton destin

Même si je dresse un monde entre nous / Un monde entre nous [3x]

Le passé est ce chien, qui me tient éternellement prisonnier de ton destin

Même si je dresse un monde entre nous / Un monde entre nous [3x]

Le passé est ce chien, qui me tient éternellement prisonnier de ton destin

Même si je dresse un monde entre nous / Même si je dresse un monde entre nous / Si je dresse un monde entre nous / Un monde entre nous / Si je dresse un monde entre nous / Si je dresse un monde entre nous

Little bit of rain
Love at the first sight (démo 86)
Lucille (démo 83)
Mon manège à moi (Jean Constantin/Norbert Glanzberg)
Tu me fais tourner la tête  / Mon manège à moi c’est toi  / Je suis toujours à la fête  / Quand tu me tiens dans tes bras

Je ferais le tour du monde  / Ça ne tournerait pas plus qu’ça  / La terre n’est pas assez ronde  / Pour m’étourdir autant qu’toi

Ah c’qu’on est bien tous les deux  / Quand on est ensemble nous deux  / Quelle vie on a tous les deux  / Quand on s’aime comme nous deux

On pourrait changer d’planète / Tant que j’ai mon coeur près du tien  / J’entends les flon-flons d’la fête  / Et la terre n’y est pour rien

Oh oui parlons-en d’la terre  / Pour qui elle se prend la terre  / Ma parole y’a qu’elle sur terre  / Y’a qu’elle qui fait tant de mystères

Mais pour nous y’a pas d’problèmes  / Car c’est pour la vie qu’on s’aime  / Et si y’avait pas d’vie même  / Nous on s’aimerait quand même

Car…

Tu me fais tourner la tête  / Mon manège à moi c’est toi

Je suis toujours à la fête  / Quand tu me tiens dans tes bras

Je ferais le tour du monde  / Ça ne tournerait pas plus qu’ça  / La terre n’est pas assez ronde  / Pour m’étourdir autant qu’toi

Lalalalala…

Je ferais le tou-ou-r du monde  / Ça ne tournerait pas plus qu’ça  / La terre n’est pas assez ronde  / Mon manège à moi c’est toi

My girl has gone (W. Moore - 'Smokey' Robinson - R. White/M. Tarplin) sur EP 5 titres BE MY GUEST TONIGHT
When you were mine, I loved you so much / I got a thrill from your every touch / You went away with somebody else / Now all I can say to comfort myself

Is that my girl has gone and said goodbye / Don’t you cry, hold your head up high / Don’t give up, give love one more try / There’s a right girl for every guy

Although your love wasn’t right for me / Good for another it will, maybe / Some girls were just made for some guys / Now I’ve got to make myself realize

That my girl has gone and said goodbye / But don’t you cry, hold your head up high / Don’t give up, give love one more try / There’s a right girl for every guy

Now all I can say to comfort myself / Is that my girl has gone and said goodbye / Don’t you cry, hold your head up high / Don’t give up, give love one more try / There’s a right girl for every guy

Paris sens interdits (Etienne Daho-Caroline Loeb/Arhur Baker - Kimball - Stuart Morse) titre se trouvant également sur le best of L'HOMME QUI MARCHE
Fuir, si tu crains le pire / Sans un mot sans mobile / Leave if you do believe /  I can’t hear the things we feel / Nos souvenirs, Paris c’est sens interdits / Don’t fear, nos souvenirs, Paris c’est sens interdits

Comme lassé, tu erres / Cherches un monde où te plaire / Que d’invisibles amours éclairs / Des zones d’ombres à l’envers / Si tu oublies un jour tes peines / Sombres motels, moi languis / Entre Bakerstreet et Pont des Soupirs / Me fuir, why do you believe ? / That I can’t bill the wings you think ? / Nos souvenirs, Paris c’est sens interdits, don’t fear  / Nos souvenirs, Paris c’est sens interdits

Comme toi lassé, j’espère trouver un monde où me perdre / Où de risibles amours éclairs / Mes zones d’ombres et ces revers, / Que j’en oublie un jour mes chaînes, / D’autres hôtels où s’évanouir / Où de risibles amours éclairs

Mes zones d’ombres et ces revers / Que j’en oublies un jour mes chaînes / D’autres hôtels où s’évanouir / Si tu crois au pire en un mot sans mobile / Feel, do you still believe we can’t fulfill the dreams you feel / Paris c’est sens interdits / Paris c’est sens interdits

Me séduire pour mieux se défaire mais à nouveau se plaire / Se séduire pour mieux ce défaire mais à nouveau se plaire

Que d’invisibles amours éclairs / Des zones d’ombres à l’envers / Si tu oublies un jour tes peines / Sombres motels, moi languis / Que de risibles amours éclairs / Paris c’est sens interdits / Que j’en oublie un jour mes chaînes / Paris c’est sens interdits / Que d’invisibles amours éclairs / Se séduire pour mieux se défaire / Mais à nouveau se plaire / Que j’en oublie un jour mes chaînes / Paris c’est sens interdits

version novembre 2015
Fuir, si tu crains le pire / Sans un mot sans mobile / Leave if you don’t believe / I can hear the things you feel / Nos souvenirs, Paris c’est sens interdits / Don’t fear, nos souvenirs, Paris c’est sens, Paris c’est sens interdits

Entre Bakerstreet et Pont des Soupirs / Me fuir, if you don’t believe  / I can fulfill  your dreams / My dear / Nos souvenirs, Paris c’est sens interdits / Don’t fear, nos souvenirs, Paris c’est sens, Paris c’est sens interdits

Si tu crois au pire / Sans un mot sans mobile / Fuir if you don’t believe / I can dry your eyes full of tears / Nos souvenirs, Paris c’est sens interdits / Don’t fear, nos souvenirs, Paris c’est sens, Paris c’est sens interdits

Comme toi blessé, j’espère / Trouver ton ombre / Et recherche nos souvenirs / Paris c’est sens interdits / Don’t fear, nos souvenirs, Paris c’est sens, Paris c’est sens / Don’t fear, nos souvenirs, Paris c’est sens interdits / Don’t fear, nos souvenirs, Paris c’est sens, Paris c’est sens interdits

Que d’invisibles amours éclairs / Et j’en oublie un jour mes peines / Que d’invisibles amours éclairs / Et j’en oublie un jour mes chaînes 

Sans rire, sans parler (démo 78)
Son silence en dit long (démo 2006)
Sur mon cou (Jean Genet/ Helen Martin - Jacques Lasry) LE CONDAMNE A MORT de Jean Genet
Sur mon cou sans armure et sans haine, mon cou / Que ma main plus légère et grave qu’une veuve / Effleure sous mon col, sans que ton coeur s’émeuve, / Laisse tes dents poser leur sourire de loup.

Ô viens mon beau soleil, ô viens ma nuit d’Espagne / Arrive dans mes yeux qui seront morts demain. / Arrive, ouvre ma porte, apporte-moi ta main / Mène-moi loin d’ici battre notre campagne.

Le ciel peut s’éveiller, les étoiles fleurir, / Ni les fleurs soupirer, et des prés l’herbe noire / Accueillir la rosée où le matin va boire, / Le clocher peut sonner : moi seul je vais mourir.

Ô viens mon ciel de rose, ô ma corbeille blonde ! / Visite dans sa nuit ton condamné mort / Arrache-toi la chair, tue, escalade, mords / Mais viens ! Pose ta joue contre ma tête ronde.

Nous n’avions pas fini de nous parler d’amour. / Nous n’avions pas fini de fumer nos gitanes. / On peut se demander pourquoi les Cours condamnent / Un assassin si beau qu’il fait pâlir le jour.

Amour viens sur ma bouche ! Amour ouvre tes portes ! / Traverse les couloirs, descends, marche léger, / Vole dans l’escalier plus souple qu’un berger, / Plus soutenu par l’air qu’un vol de feuilles mortes.

Ô traverse les murs, s’il le faut marche au bord / Des toits, des océans, couvre-toi de lumière, / Use de la menace, use de la prière, / Mais viens, ô ma frégate, une heure avant ma mort.

The shadow of your smile
Touched by the sun
 (démo 99)
Tu mi delirio (mix alternatif 2)

A tes côtés (duo avec Malik Djoudi) (Etienne Daho/Malik Djoudi) album TEMPERAMENTS de Malik Djoudi
Baby Please (feat. Etienne Daho) (Rococo) album BEDTIME STORY de Rococo

Dis-lui toi que je t'aime (duo avec Vanessa Paradis) ( Henri Langolff / Serge Gainsbourg) titre original album VARIATIONS SUR LE MEME T'AIME de Vanessa Paradis
duo live tv sur CORPS ET ARMES DELUXE REMASTERED COLLECTION
Dis-lui toi que je t’aime / Ou programme-moi sur IBM / Je n’aimerais pas le blesser / Je m’rends compte que pour compte nous l’avons laissé / Dis-lui toi que je t’aime / Et que il se branche sur la FM / Alors il pourra me capter/ Ou bien c’est qu’il est complètement disjoncté / Je n’peux pas les yeux / Dans les yeux / Balancer ça / Il ne me croirait pas / Je n’veux pas annoncer la couleur / Entre toi et moi / Je vois l’émoi / Quand il comprendra sa douleur / Toi tu es le seul double de moi / Dis-lui toi que je t’aime / C’est toujours le même dilemme / Un jour ou toujours qui sait / Combien de mois d’émoi cela va durer / Dis-lui toi que je t’aime / Entre l’amour l’amour et la haine / Question de pleins et de déliés / Qui sait combien de temps cela va durer / Dis lui dis lui redis lui quand même / Dédie-lui ce poème / C’est le never more jamais à tout jamais / Dis-lui toi que je t’aime / Bien sûr on en revient au même / Thème insoluble c’est vrai / C’est toi que j’aime / C’est toi que j’aime / Pour de vrai
Don’t leave me this way (duo avec Chris Isaak)
Eucalyptus (duo avec Zazie) (Etienne Daho/Pascal Obispo) album ENSEMBLE CONTRE LE SIDA
Les ronces de la vie viennent parfois piquer / Les nuits où l’on s’endort / La lumière allumée / Les fourmis dans le corps  / Le coeur ankylosé / Ça cogne à l’endroit  / Puis à l’envers / Ces rixes sont familières

Et que faire ? / Se réchauffer aux êtres chers / Ou aux amitiés passagères / Lorsque le fruit est trop amer  / Je préfère à tout prendre les aubes claires / Senteurs d’eucalyptus dans l’air / De sapins et de conifères

Quand les jours sont parfaits / Quand les jours sont parfaits / Quand les jours sont parfaits / Se dire que les coups durs permettent d’avancer / Et qu’affronter sa peur  / C’est y mieux résister / Mais l’organe vital  / Est parfois épuisé / Quand ça tape à l’endroit / Puis à l’envers / Ecchymoses familières

Tout pour déplaire  / Lorsqu’on se se sent ombre et poussière / Et que tout se barre de travers / Vouloir être comme ces arbres verts / Forts et fiers, c’est l’extase que je préfère / Senteurs d’eucalyptus dans l’air / De sapins et de conifères

Quand les jours sont parfaits / Quand les jours sont parfaits / Quand les jours sont parfaits / Quand les jours sont parfaits / Les jours sont parfaits

He’s on the phone (Saint Etienne)
I can't escape from you (H. Williams sr) dua avec Alain Bashung sur EP 5 titres BE MY GUEST TONIGHT
I’ve tried and tried to run and hide / To find a life that’s new / But wherever I go I always know / I can’t escape from you

A jug of wine to numb my mind / But what good does it do ? / The jug runs dry and still I cry / I can’t escape from you

These wasted years are souvenirs of love / I thought was true / Your memory is chained to me / I can’t escape from you

There is no end, I can’t pretend / That dreams will soon come true / A slave too long to a heart of stone / I can’t escape from you

Je ne sens plus ton amour (feat. Etienne Daho) (Benjamin Biolay) album C'EST LA VIE de Coralie Clément
Je ne sens plus ton amour / J’ai mal aux yeux / J’ai mal aux yeux de l’amour / Je mets ma main au feu / Je ne sens plus ton amour / C’est ennuyeux / Que ça rende aveugle et sourd / Et si malheureux

Tu m’as dit d’une voix glacée / Tu commences à m’agacer

Je ne sens plus ton amour / Mon amoureux / Suis-je ta roue de secours ? / Attendais-tu mieux ?

Je ne sens plus ton amour / Si radieux / Et je n’ai aucun recours / Tu fais comme tu veux

Tu m’as dit d’une voix sincère / Ne me laisse pas prendre l’air

Je ne sens plus ton amour / C’est fâcheux / Que tu joues 10 heures par jour / Dans le salon bleu / Je ne sens plus ton amour / J’ai mal aux yeux / J’ai mal aux yeux de l’amour / Je mets ma main au feu

Tu m’as dit d’une voix glacée / Ne me laisse pas me casser

Je ne sens plus ton amour / Je ne sens plus ton amour / Je ne sens plus ton amour / Je ne sens plus ton amour / Je ne sens plus ton amour / Mon amour

L’or et la poussière (duo avec Elsa) (Asher Ash/Elsa Lunghini/Nigel Clark) album DE LAVE ET DE SEVE d’Elsa
La grippe (duo avec Jane Birkin) (Brigitte Fontaine/Jacques Higelin) album RENDEZ-VOUS de Jane Birkin
La grippe vous va très bien  / M’a dit mon amant ce soir  / Ça vous donn’ un joli teint  / Ça vous va mieux que le noir  / Ma grippe vous va très bien  / Souffrez que je tousse un peu  / Lui ai-je dit d’un air doux  / Souffrez que je tousse un peu  / J’ai parfois très mauvais goût  / Souffrez que je souffre un peu

Quand vous souffrez mon amie  / M’a répondu mon amant  / Vous ressemblez à la pluie  / Je trouve ça très seyant  / Quand vous souffrez mon amie

J’ai un peu peur et je dis  / Que les larmes me vieillissent  / Et j’ai un peu peur aussi  / Que la fièvre m’enlaidisse  / J’ai un peu peur et je dis

Elles vous vont comm’ un gant  / Vous savez bien que vos larmes  / Me plaisent beaucoup vraiment  / Votre fièvre a bien du charme  / Elles vous vont comm’ un gant  / Ah ! Vraiment je suis trop maigre  / Je sens que je m’affaiblis  / N’avez-vous pas de vinaigre  / Voyez mes bras et je dis  / Ah ! Vraiment je suis trop maigre

Mais ces os vous vont très bien

M’a répondu mon amant  / Ne vous inquiétez de rien  / Ça vous donn’ qu’un air troublant  / La mort vous ira très bien

Les dessous chics (duo avec Jane Birkin) (Serge Gainsbourg) sur L'INVITATION DELUXE REMASTERED COLLECTION
Les dessous chics / C’est ne rien dévoiler du tout / Se dire que lorsqu’on est à bout / C’est tabou

Les dessous chics / C’est une jarretelle qui claque /Dans la tête comme une paire de claques

Les dessous chics / Ce sont des contrats résiliés / Qui comme des bas résillés / Ont filé

Les dessous chics / C’est la pudeur des sentiments / Maquillés outrageusement / Rouge sang

Les dessous chics / C’est se garder au fond de soi / Fragile comme un bas de soie

Les dessous chics / C’est des dentelles et des rubans  /D’amertume sur un paravent / Désolant

Les dessous chics  / Ce serait comme un talon aiguille / Qui transpercerait le coeur des filles…

Mon amour baiser (duo avec Jane Birkin) (Serge Gainsbourg)
Oh mon amour mon amour baiser / Baiser d’amour / Baiser tendre / Baiser fou / Oh mon amour mon amour baiser / Baiser mouillé / Baiser chaud / Baiser doux / Oh mon amour mon amour baiser / Baiser brûlant / Baiser long / Gros bisou

Baiser doigt / Sucer pouce / Et puis baiser bouche / Baiser doigt / Sucer pouce / Puis baiser peau douce

Oh mon amour, mon amour baiser / Baiser d’amour, baiser tendre, baiser fou / Oh mon amour, mon amour baiser / Baiser mouillé, baiser chaud, gros bisous

Baiser cou / Baiser gorge / Baiser sein / Baiser ventre / Baiser rein / Baiser hanche / Baiser cuisse / Baiser tout

Oh mon amour, mon amour baiser / Baiser d’amour, baiser tendre, baiser fou / Oh mon amour, mon amour baiser / Baiser mouillé, baiser chaud, baiser doux / Oh mon amour, mon amour baiser / Baiser brûlant, baiser long, / Gros bisous

Baiser doigt, sucer pouce, / Et puis baiser bouche / Baiser doigt, sucer pouce, / Puis baiser peau douce

Mortelle (feat. Etienne Daho & Bryce Dessner) (Etienne Daho/Erwan Castex/Bryce Dessner) album CREATURES de Rone
Pensées impures sur fond d’azur / Pensées mortelles sur fond de ciel / Au fond du bassin, final sin / Ton corps m’entraîne au fond de la piscine / De la piscine / Transpercé de 1000 couteaux, elle balance au fond des eaux / l’extatique elle touche le fond / et s’abandonne aux folles, à mes démons / A mes démons / Pensées impures sur fond d’azur / Pensées mortelles sur fond de ciel / Au fond du bassin, final sin / Ton corps m’entraîne au fond de la piscine / De la piscine / Pensées impures sur fond d’azur / Pensées mortelles sur fond de ciel
My heart belongs to daddy (duo avec Elli Meideros)
Petit gars (duo avec Christophe) (Jean-Michel Jarre/Christophe) album CHRISTOPHE ETC de Christophe
Private tortures (avec Coming Soon)
Remember (feat. Etienne Daho) album Heartbreak d’Unloved
Sally Go Round The Roses duo Comateens
Sleep duo Comateens
So sad (feat. Etienne Daho - duo avec Françoise Hardy) album CLAIR-OBSCUR de Françoise Hardy
We used to have good times together / But now I feel them slip away / It makes me cry / To see love die / So sad to watch good love go bad

Remember how you used to feel, dear / You said nothing could change your mind / It breaks my heart / To see us part / So sad to watch good love go bad

Is it any wonder / That I feel so blue / When I know for certain / That I’m losing you…

Remember how you used to feel, dear / You said nothing could change your mind / It breaks my heart / To see us part / So sad to watch good love go bad

So in love duo avec Orchestral Manoeuvres in the Dark (Andrew McCluskey - Orchestral Manoeuvres int the Dark - Paul Humphry - Stephen Hague/Orchestral Manoeuvres in the Dark) titre original album CRUSH - duo se trouvant sur POP SATORI DELUXE REMASTERED COLLECTION
Talk to me, don’t lie to me / Save your breath / Don’t look at me, don’t smile at me / Just close your eyes

I was so impressed by you / I was running blind / I would fall for every trick / Every twist of mind

Heaven is cold / Without any soul / It’s hard to believe / I was so in love with you

Don’t say your prayers, don’t build your hopes / Just walk away / Don’t phone me up, don’t call around / Don’t waste your time

You were so in awe of me / You were so divine / You would do just anything / To still be mine

Heaven is cold / Without any soul / It’s hard to believe / I was so in love with you

All the things you said to me / I was so obsessed / You were always talking, talking / God, I did my best

Heaven is cold / Without any soul / It’s hard to believe / I was so in love with you

Heaven is cold / Without any soul / It’s hard to believe / I was so in love with you

Heaven is cold / Without any soul / It’s hard to believe / I was so in love with you

I was so in love, I was so in love, I was so in love with you / So in love with you

Sometimes (duo avec Bill Pritchard)
The girl from Ipanema (duo avec Lio)
The only one (feat. Etienne Daho) (Yan Wagner/Etienne Daho) album FORTY EIGHT HOURS de Yan Wagner
Les paysages défilent / Combien de ports, combien de villes / Dans ce train qui me balance / Au tempo sacré de ma chance / Fugitive et mercenaire / Mais mon exil est volontaire / Si mon existence a vrillé / La Lune n’a pas fini de briller / I wanna be the only one / Et nul ne m’entendra crier / Wanna be the only one / Wanna be the only one / I wanna be the only one / Et nul ne m’entendra prier / Les paysages se délitent / Combien de ports, combien de villes / Et dans ce train supersonique / Au tempo sacré arythmique / L’oiseau de nuit poursuit sa route / Efface ses traces et ses doutes/ Si mon existence a vrillé / Le Soleil n’a pas fini de briller/ I wanna be the only one / Et nul ne m’entendra crier / Wanna be the only one / Wanna be the only one / I wanna be the only one / Et nul ne m’entendra prier/ I wanna be the only one / Et nul ne m’entendra crier
Wanna be the only one / Wanna be the only one/ I wanna be the only one / Et nul ne m’entendra prier / Wanna be the only one
Tous les goûts sont dans ma nature en duo avec Jacques Dutronc (Jacques Dutronc) album BREVES RENCONTRES de Jacques Dutronc ; PARIS AILLEURS DELUXE REMASTERED COLLECTION version duo et démo solo Etienne
Certains l’aiment tôt / Certains l’aiment tard / Certains l’aiment chaud / D’autres tartare

Le plaisir n’a pas de mesure / Tous les goûts sont dans ma nature / Tous les goûts sont dans la nature

Certains recto / D’autres pétards / Certains verseau / D’autres s’agitent tard

Le plaisir n’a pas de censure / Toutes les tendances sont dans ma nature / Tous les goûts sont dans la nature

Certains l’aiment haut / Avec Icare / Certains plumeau / D’autres océdar

Faut pas faire de littérature / Tout est écrit dans ma nature / Tous les goûts sont dans la nature

Certains auto / Certains motards / Certains métro / D’autres moutard

Le plaisir n’a pas de figure / Toutes les formes sont dans ma nature / Tous les goûts sont dans la nature

Certains l’aiment faux / D’autres sans fard / Certains bravo / D’autres bavards

Le plaisir n’est pas la luxure / Tous les goûts sont dans ma nature / Tous les goûts sont dans la nature

Certains l’aiment tôt / Certains l’aiment tard / Certains l’aiment chaud / D’autres tartare

Le plaisir n’a pas de mesure / Tous les goûts sont dans ma nature / Tous les goûts sont dans la nature

Le plaisir n’a pas de mesure / Tous les goûts sont dans ma nature / Tous les goûts sont dans la nature

Truth remains (duo avec Vanessa Daou)
Water of the moon (Working Week) (avec Julie Tippett)

LES CLIPS

Mon manège à moi – 1993

Tous les goûts sont dans ma nature – 1996
duo avec Jacques Dutronc

Le premier jour (du reste de ta vie) – 1998

Idéal – 1998

Amoureux solitaires – 06/11
duo avec Calypso Valois
Jacno future (album hommage)

Paris sens interdits – 2015

Mortelle (feat. Etienne)  – Rone

Remember (Keefus Cianca Reminisce Remix) (feat. Etienne)
Unloved (album Heartbreak 02/19)

A tes côtés (duo Malik Djoudi et Etienne)
audio

Ici bas (feat. Etienne)
extrait de l’album de Baum “Ici bas – Les mélodies
de Fauré”

Petit gars (duo avec Christophe)
LES PASSAGES TELE

DAHOMD
“So in love” en duo avec Orchestral Manoeuvre in the Dark
Les enfants du rock – 10/86

“Don’t forget the nite”

“Le tourbillon de la vie”

Ensemble contre le sida
“Eucalyptus” duo avec Zazie
France 2 – 1999

Les Enfoirés
“Dis-lui toi que je t’aime” en duo avec Vanessa Paradis
France 2 – 13/02/99

Victoire de la musique
“Sur mon cou”
France 2 – 02/99

Tapis rouge
“Mon manège à moi”
France 2 – 2000

Les années Birkin
(hommage à Serge Gainsbourg)
“Mon amour baiser” duo avec Jane
France 2 – 10/03/01

Victoires de la musique
“Comme un boomerang” en duo avec Dani
France 2 – 09/03/02

Fête de la chanson française
“Mon manège à moi”
2005

Tout le monde l’appelle Sylvie
“Quand tu es là” en duo avec Sylvie Vartan
France 3 – 21/09/10

Alcaline le concert de Jane Birkin
“Les dessous chics”
France 2 – 02/11/14
AUTRES

“Private tortures” en duo avec Coming soon
Café de la Danse, Paris – 08/10/09

“Tous les goûts sont dans ma nature” – Etienne rejoint Jacques Dutronc sur scène
2010

Concert Jacno future (hommage à Jacno) – “Amoureux solitaires” en duo avec Calypso Valois

“Chelsea girl” en duo avec Philippe Pascal
Diskönoir Tour – Le Liberté
Rennes – 20/12/14

“Mortelle” en live
Etienne rejoint Rone sur scène
Olympia – 30/10/15

« I’ll be your mirror »
concert John Cale – Velvet Underground
Philharmonie de Paris – 03/04/16

« Ocean » duo avec Marquis de Sade
Festival la Villette sonique
26/05/18